Test : les yaourt à la carotte du Domaine de Fantouillet

Souvenez-vous… Il y a environ un mois, j’ai écrit un article sur les yaourts au légume du Domaine de Fantouillet. J’avais envie de tester ces produits… et voilà qui est fait!

Mais avant de passer au test, une petite mise en bouche s’impose. Domaine de Fantouillet est une petite entreprise limousine (du Limousin quoi) qui a son site de production dans la ville de Saint-Agnant-de-Versillat. L’élément qui la différencie de la concurrence c’est le lait utilisé. Vous me direz : « Ben du lait, c’est du lait et basta ». Et bien c’est ce que je croyais au début.

Lorsque vous achetez un litre de lait, à n’importe quel moment de l’année, la teneur en matière grasse est la même (3.5g/100ml pour du lait entier, entre 1.5 et 1.89/100 ml pour du lait demi-écrémé, 0.5/100ml pour du lait écrémé). Par contre, selon les saisons et l’alimentation, la teneur en matière grasse de lait d’une vache ne sera pas identique. Et là, la question qui tue : « Ben comment ça se fait que ma bouteille au bouchon rouge contient toujours 3.5g/100 ml de matière grasse? » Et bien les industriels « standardisent » le lait en enlevant ou en ajoutant de la matière grasse tout simplement. Et bien le Domaine de Fantouillet n’a pas recours à cette pratique et utilise uniquement du lait « non standardisé », pour que les yaourts soient le plus naturel possible.

Après cet exposé à la Fred & Jamy sur le lait, passons aux tests des yaourts fruit/légume avec comme invité d’honneur la carotte!

  • Le yaourt mangue et carotte

Présenté dans un pot de 500g, ce yaourt contient autant de mangue que de carotte à hauteur de 2.5%. Pour le reste des ingrédients, on note la présence de lait entier pasteurisé, de sucre (8.3%), de poudre de lait, d’amidon modifié de manioc, de pectine, de sorbate de potassium, d’acide citrique, des arômes et des ferments lactiques.

Au niveau de l’aspect visuel, on remarque qu’il y a de vrais morceaux de mangue et de carotte (!) (j’adore ça!). Je m’attendais à ce que la texture soit assez épaisse, mais en fait elle s’avère plutôt liquide. Ne vous inquiétez pas, ce yaourt reste très crémeux! On note aussi la présence de deux sensations. La première c’est le fondant de la mangue alors que la deuxième est le croquant de la carotte.

Une fois en bouche, cette recette est top, tout simplement. Le mélange carotte/mangue fonctionne très bien. La saveur de la carotte est suffisamment présente pour rendre cette recette vraiment différente, sans avoir l’impression de manger une soupe de carotte à la crème. Ce yaourt n’est pas trop sucré, c’est juste ce qu’il faut!

S’il y avait quelque chose à améliorer, ce serait au niveau des morceaux de mangues. En effet, j’ai trouvé que le goût du fruit ne se ressentait pas tellement.

  • Le yaourt poire et carotte

Les ingrédients et les dosages de cette recette sont identiques à ceux présenté jute au-dessus, à la différence qu’on a remplacé la poire par la mangue.

En temps normal, je n’aime pas les yaourts à la poire. Tous ceux que j’ai goûté avaient, à mon sens, un goût trop « chimique ». Et bien pour cette version, ça passe tout seul.

Étrangement, j’ai eu l’impression qu’on ressentait moins la carotte par rapport à la recette précédente. C’est dommage, car on a plus l’aspect vraiment différenciant de ce yaourt, à savoir le goût du légume. Mais ça reste quand même un très bon yaourt, ne soyons pas vache!

En bien je dois dire que ma première expérience du yaourt au légume est vraiment concluante, avec une très nette préférence pour le mélange mangue/carotte.

Si vous avez aussi envie de tenter l’aventure, vous trouverez ces yaourts à la Grande Épicerie de Paris pour un prix de 3.45€. On les trouve aussi dans certains Monoprix sur Paris et dans les linéaires de plusieurs distributeurs du Limousin. Si vous souhaitez connaître les autres points de vente, c’est par ici que ça se passe!

Le yaourt au légume par le Domaine de Fantouillet et l’ENSAIA

Hier, je vous présentais Choc 2 Fruits, un concept de salade de fruit/chocolat imaginé par des étudiants. Aujourd’hui on va encore parler d’un projet d’étudiants avec le yaourt au légume.

Imaginé en 2001 par Bernard Rovel, maître de conférences en « formulation alimentaire » à l’Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie et des Industries Alimentaires (ENSEIA) de l’université de Nancy, le yaourt au légume a véritablement commencé à voir le jour après 6 mois de recherches et un dépôt de brevet en 2003.

A l’époque, le projet à été proposé à des industriels comme Savoie Yaourt ou bien encore Danone. Malheureusement, il n’y a pas eu de suite, car le marché était « trop frileux ».

Il a alors fallu attendre quelques années et un Plan National Nutrition Santé pour que l’idée intéresse enfin. En effet, le 5 juin 2008 ce yaourt au légume a été plébiscité à l’occasion du Salon européen de la recherche et de l’innovation.

En terme de présentation, ce yaourt au légume sera « bicouche » (yaourt velouté sur lit de légume) Les légumes proposés sont : betterave, carotte, tomate et potiron.

J’ai fait quelques recherches pour en apprendre plus sur ce projet, mais tout ce que j’ai trouvé c’est un site web : Le Potager Fruité

Mais ce n’est pas tout! Si les yaourts au légume vous intéressent et que vous souhaitez voir ce que ça donne, j’ai une bonne nouvelle!

L’entreprise Domaine de Fantouillet commercialise des yaourts fruit/légume. Pour l’instant, c’est la carotte qui est à l’honneur dans les deux recettes:

  • Poire et carotte
  • Mangue et carotte

En terme de prix, il faut compter 2.80€ pour un pot de 500g (le yaourt au légume est une VRAIE révolution…).

Voilà encore une nouveauté que j’ai envie de tester!