Tango Turbo « Nitro Fuelled », le soda avec une texture mousseuse

Voilà longtemps que je n’avais pas découvert un produit aussi insolite que le Tango Turbo. Ce soda est fabriqué par Britvic, une entreprise anglaise qui commercialise en France des jus sous les marques Pressade et Fruité.

Inconnu pour la plupart d’entre nous, le soda fruité Tango est très populaire de l’autre côté de la manche où l’on trouve de très nombreuse variantes comme pomme, orange, citron, cerise ou bien cassis. Au lieu de lancer un nième parfum pour l’été, Britvic a décidé de travailler sur la texture du soda pour le rendre mousseux, un peu comme la chantilly. On remarque aussi que la canette a été délaissée au profit d’un aérosol beaucoup plus adapté pour y installer le dispositif requis pour donner cette texture insolite pour un soda.

Selon une journaliste anglaise qui a pu goûter le Tango Turbo « Nitro Fuelled », le côté « fun et différent » de ce produit est bel et bien présent. Par contre, elle n’a pas retrouvé la saveur du soda original à l’orange et a éprouvé des difficultés à le consommer. Pour terminer, elle n’a pas ressenti d’effet désaltérant.

Comptez 1.60£ pour 375 ml.

A gagner sur MiamZ : Crush, les tout nouveaux biscuits apéritifs de Belin. Venez vous inscrire !

Test : Rivella Jaune au lactosérum de soja bio

La PME suisse Rivella qui fabrique le soda aux extraits de fruits et de plantes éponyme, véritable monument dans le paysage alimentaire suisse, a apporté une 4ème boisson dans sa gamme. Après le Rivella original (1952), la version light (1959), celle aux extraits de thé vert (1999), voici maintenant le Rivella Jaune lancé en août 2008.

L’une des particularités de Rivella provient de la présence de lactosérum de lait (aussi appelé plus couramment « petit-lait »). Ainsi, afin de pouvoir toucher la cible des personnes intolérantes au lactose, l’entreprise a utilisé du lactosérum de soja bio (10%) dans le Rivella Jaune pour pouvoir garder la présence de cet ingrédient insolite dans la recette. On apprend que le soja utilisé provient de cultures du sud de l’Allemagne en été et du Brésil en hiver.

A l’occasion de l’arrivée récente du Rivella Jaune en France, allons voir ce que ça donne en bouche.

Tout comme Jean-Christophe de Drinky qui avait déjà testé le Rivella original, j’ai été très surpris par la sensation en bouche. C’est tout à fait étonnant ! On ressent une très belle note d’agrumes avec une prédominance du citron. Les autres saveurs sont très difficiles à décrire, mais j’ai cru ressentir un peu de gingembre. Quoi qu’il en soit, le mélange secret de plantes et de fruits est juste détonnant. Le Rivella jaune est aussi très peu sucré (31kcal/100ml) et très peu gazeux. Comme je ne connais pas les autres versions, je ne pourrai malheureusement pas voir si le lactosérum de soja apporte une différence.

N’hésitez pas à découvrir ce soda à l’occasion !

Pepsi lance sa green bottle

La course à celui qui arrivera à commercialiser la bouteille en plastique la plus « eco-friendly » est belle et bien lancée !

Tout a commencé en 2009 lorsque Coca-Cola a annoncé le déploiement de sa PlantBottle, une bouteille censée réduire l’emprunte carbone de la marque puisque 100% recyclable et intégrant 30% de composés végétaux. Bien entendu, son éternel leader Pespi ne pouvait pas rester les bras croisés.

C’est ainsi que le 15 mars 2011, Pepsi a dévoilé sa nouvelle bouteille fabriquée entièrement à partir de végétaux tels que l’écorce de pin, le panic érigé (appellé « switchgrass en anglais) et les feuilles entourant l’épi de maïs (appelées spathes). La production devrait commencer en 2012 et Pepsi a d’ores et déjà annoncé vouloir y intégrer de la pelure d’orange et de pomme de terre, du son d’avoine ainsi que d’autres restes végétaux provenant de ses autres activités (jus de fruits Tropicana, céréales Quaker Oats, chips Lays…).