Test : Rivella Jaune au lactosérum de soja bio

La PME suisse Rivella qui fabrique le soda aux extraits de fruits et de plantes éponyme, véritable monument dans le paysage alimentaire suisse, a apporté une 4ème boisson dans sa gamme. Après le Rivella original (1952), la version light (1959), celle aux extraits de thé vert (1999), voici maintenant le Rivella Jaune lancé en août 2008.

L’une des particularités de Rivella provient de la présence de lactosérum de lait (aussi appelé plus couramment « petit-lait »). Ainsi, afin de pouvoir toucher la cible des personnes intolérantes au lactose, l’entreprise a utilisé du lactosérum de soja bio (10%) dans le Rivella Jaune pour pouvoir garder la présence de cet ingrédient insolite dans la recette. On apprend que le soja utilisé provient de cultures du sud de l’Allemagne en été et du Brésil en hiver.

A l’occasion de l’arrivée récente du Rivella Jaune en France, allons voir ce que ça donne en bouche.

Tout comme Jean-Christophe de Drinky qui avait déjà testé le Rivella original, j’ai été très surpris par la sensation en bouche. C’est tout à fait étonnant ! On ressent une très belle note d’agrumes avec une prédominance du citron. Les autres saveurs sont très difficiles à décrire, mais j’ai cru ressentir un peu de gingembre. Quoi qu’il en soit, le mélange secret de plantes et de fruits est juste détonnant. Le Rivella jaune est aussi très peu sucré (31kcal/100ml) et très peu gazeux. Comme je ne connais pas les autres versions, je ne pourrai malheureusement pas voir si le lactosérum de soja apporte une différence.

N’hésitez pas à découvrir ce soda à l’occasion !