Test : Orangina Bad Jack, le Orangina noir

La marque Orangina a pas mal fait parler d’elle durant ce mois de janvier avec le lancement de quatre nouvelles recettes : deux pour ses anciennes références Light maintenant appelées Miss’O et deux s’ajoutant aux versions Rastaman et L’Aristo.

C’est la recette personnifiée par Bad Jack qui m’a le plus intéressé, notamment par sa couleur surprenante pour un Orangina puisqu’elle est noire. A mon sens, ce produit ne fonctionne pas pour plusieurs raisons que je vais tenter de vous expliquer.

Tout d’abord, la saveur mise en avant est « fruit exotique » au singulier. On comprend aisément cette appellation lorsqu’elle est au pluriel, mais pourquoi ne pas avoir indiqué tout de suite qu’il s’agissait d’un arôme naturel de grenade ? Je trouve que cela apporte de la confusion qui est renforcée par le fait que la typographie soit à l’envers.

Ensuite, passons à la couleur. Je veux bien croire qu’un soda noir puisse attirer l’oeil, mais encore une fois je ne comprends pas ce choix pour cette boisson. D’accord, le personnage imaginé fait bad boy, il porte du cuir et des lunettes noires. Cela a du sens. Mais le visuel du produit n’est-il pas censé nous donner des indices sur ce que l’on s’apprête à déguster, sur le goût du produit ? Je rappelle aussi que la grenade est un fruit de couleur rouge/orange. En plus, ce n’est pas vraiment du noir, mais une sorte de gris se rapprochant des tons de la mine du crayon à papier. Je m’en suis renversé un peu sur la main et on aurait dit de l’eau pleine de poussière.

Enfin, le goût… Avec un nom pareil, Bad Jack, on s’attend à une boisson avec de la personnalité, qui surprend en bouche et envoie du lourd ! Un truc de gangster, de blouson noir quoi ! Et bien non. C’est plat. Rien. La liste des ingrédients nous indique qu’il a la présence d’orange, de citron, de mandarine, de pamplemousse, d’arômes naturels d’orange et de grenade ainsi que des extraits de zeste d’orange. Du coup, c’est pas comme s’il manquait d’éléments qui donnent du goût. Ce n’est pas mauvais en soit, les notes d’agrumes se marient bien avec la grenade très légèrement acide. Mais bon dieu que c’est plat (je me répète). Les saveurs disparaissent aussi vites qu’elles sont venues. On a connu mieux pour un Bad Boy non ?

Vous l’aurez compris, cette nouvelle recette Orangina Bad Jack ne pas pas du tout, mais alors pas du tout convaincu !