Test : Noisettes à Poêler par Lustucru

Lustucru vient récemment d’apporter une nouveauté à sa gamme « à poêler » afin de « dynamiser le rayon traiteur » selon Marie-Catherine Aune, directrice marketing de Lustucru frais. Ainsi, les références Gnocchi à Poêler, Mini Quenelles à Poêler et Riz à Poêler sont maintenant complétées par deux recettes de Noisettes à Poêler. L’idée a été de décliner dans sa version fraîche la classique pomme noisette. Voyons voir dans l’assiette si le résultat est convaincant.

Fabriquées à partir en grande partie à partir de flocons de pomme de terre déshydratées, de semoule, d’oeufs frais et d’huile de tournesol ou de colza, la gamme Noisette à Poêler se décline en deux références : nature avec des arômes de lait et rustic où on y a ajouté de l’ail, du persil, des oignons du poivre et un peu de paprika.

La préparation est plutôt simple, puisqu’il suffit de les faire revenir dans un peu de beurre a feu vif pendant quelques minutes puis les couvrir à feu doux pour qu’elles deviennent moelleuses à l’intérieur. La facilité de préparation est un bon point, mais ça ne suit pas dans l’assiette.

La recette nature est vraiment inintéressant et neutre. On ne retrouve pas le goût de la pomme de terre, mais tout simplement une saveur banale de pâte. La référence aux fines herbes est plus relevée, notamment grâce à l’ail  sans que cela soit transcendant. C’est plus du côté de la texture que c’est décevant. J’aime quand la couches extérieure des pommes noisettes est croustillante, craquante et que le coeur est moelleux tout en étant aéré. Dans cette version « à poêler », ce n’est pas le cas. La couche est tout juste croustillante et le coeur n’est pas aéré comme je l’aime. Pour moi ce sont simplement des gnocchis en forme de boule. Ça n’a rien a voir avec une pomme noisette. Il est indiqué qu’on peut aussi les passer rapidement à la friteuse, mais dans ce cas-là on est loin du concept « à poêler ».

Bref, à revoir… Comptez 2.10€ pour un sachet de 300g.