Densia, le yaourt riche en calcium et en vitamine D de Danone

Il y a du nouveau dans le vaste monde des alicaments! Vous savez, ces produits alimentaires qui sont censé réduire l’apparition de certaines maladies ou même qui les préviennent dans le cadre d’une consommation régulière. Chez Danone, l’un des plus connus est l’Actimel. Celui-ci a d’ailleurs beaucoup fait parler de lui avec son copain le Activia, car une étude à montrer qu’ils participeraient à l’obésité. On peut aussi parler du Essensis, la yaourt qui vous donne une belle peau… mais qui s’est avéré être un flop. Revenons à nos moutons.

densia2

Selon le magazine LSA, il semblerait que Danone soit sur le point de lancer en France son nouvel alicament appelé Densia. Il serait déjà en vente en Espagne et au Portugal.

Densia, pour « densité osseuse », cible les femmes de plus de 50 ans qui pourraient être amenées à avoir une diminution de la densité osseuse. En effet, on apprend sur le site de Densia que les besoins en calcium augmente de 30%  après 50 ans et que 50% des femmes de plus de 50 ans courent un risque d’être en déficience de calcium.

densia3

On retrouve une concentration de calcium équivalente à 400mg dans chaque pot (30% des besoins quotidiens de calcium) ainsi que 5 µg de vitamine D (pour fixer le calcium). Pour ce qui est de la teneur en matière grasse, on ne dépasse pas les 1.5%.

Les couleurs du pot sont logiquement adaptée pour coller au public féminin. Il en va de même pour les saveurs. Ainsi, on retrouve:

  • Densia Nature
  • Densia Fraise
  • Densia Fruits rouges
  • Densia Vanille

densia1

En fait, Densia c’est un peu le Danonino pour les femmes de plus de 50 ans. Espérons que Densia ne connaisse pas le même sort qu’Essensis.

L’Activia et l’Actimel rendent obèse

Derrière ce titre très racoleur, se cache une polémique qui a vue le jour en 2008. Avant d’aller plus loin, voici une photo où l’on voit deux poussins. Pourriez-vous me dire qu’elle est la différence flagrante?

200408PG01

En effet, l’un est beaucoup plus gros que l’autre. Mais ce qui est intéressant de savoir, c’est le « pourquoi du comment ».

Selon La Provence, le professeur Didier Raoult a mené une expérience sur ces deux poussins provenant d’une même mère. De même, les oeufs ont éclos le même jour et ils ont mangé la même nourriture. Pour obtenir ce résultat, M. Raoult a simplement introduit dans le tube digestif d’un des poussins une petite bactérie de rien du tout appelée lactobacillus fermentum. Il a obtenu des résultats similaires avec la bactérie bifido-bacterium.

L’utilisation des probiotiques pour faire grossir plus rapidement les animaux n’est pas une nouveauté puisque cela fait près de 50 ans que cette technique est utilisé dans le secteur.

Alors que la bactérie lactobacillus fermentum est utilisé pour faire fermenter les produits laitiers, la bifido-bacterium est très largement présente dans les Activia et autres Actimel.

En février 2008, Didier Raoult a posé cette question dans la revue British Poultry Science:

Et si les bactéries utilisées pour la transformation des produits laitiers étaient en partie responsables de l’épidémie d’obésité qui frappe les pays occidentaux ?

Il est vrai que le sujet mérite d’être creusé.

Et bien selon le Canard Enchainé, « des chercheurs ont comparé la flore intestinale des obèses et des non-obèses. Et là, surprise, les premiers étaient bourrés de probiotiques, ceux qu’on trouve justement dans les yaourts santé. »

Bref, si le lien probiotique/obésité est avéré, alors Danone nous aura bien pris pour des c** avec ses « bonnes bactéries ».

Je vous invite aussi à lire l’article écrit par anneso dans le blog « unmondepresquerose ».

Personnalisez votre petit-déjeuner avec Mon Activia

Mon Activia est un nouveau concept de restauration a destination de l’hôtellerie et de la restauration d’entreprise/scolaire. Ce concept a reçu le Grand Prix de l’Innovation du SIRAH 2009 puisqu’il répond à des tendances de consommation actuelles:

  • de l’alimentaire ludique
  • un besoin de personnalisation
  • l’envie de manger un produit sain
  • la tendance du « do it yourself » (Pasta Machine forever!)

Bon, maintenant qu’on a les bases, passons à la présentation de ce concept.

monactivia3

Le concept Mon Activia se présente sous la forme d’une machine. Celle-ci vous permet de vous préparer un petit-déjeuner ou un dessert  selon vos envies. En effet, cette machine vous délivre du Activia par une simple pression sur la pompe. Ensuite, il vous suffit d’ajouter les fruits que vous désirez, des céréales et c’est prêt!

En théorie, la personnalisation est presque infinie, mais dans la pratique il faudra faire avec les ingrédients proposés par le restaurateur.

monactivia2

J’ai découvert pour la première fois cette machine lors de ma visite dans la Maison Danone, puis une seconde fois dans la cafétéria de mon école (1.15€ ). Et bien je dois dire que ce concept est tout simplement génial! En soit, le yaourt n’a rien d’innovant puisque c’est du Activia classique, mais au lieu d’être dans un pot individuel il est dans une poche de 5L. Par contre, ce qui est génial c’est de faire soi-même le mélange et puis ça nous permet de consommer différemment le yaourt puisque mélangé avec des fruits et des céréales.

monactivia4

Malheureusement, pour découvrir ce concept il faut se trouver dans un hôtel ou une cantine qui met à disposition ce produit. Mais ce qui est bien c’est qu’on peut très simplement le faire chez soi avec un Activia classique, des fruits et des céréales. Le produit Rumblers dont j’ai réalisé un test est proche de cette idée à la différence que le yaourt est remplacé par du lait fermenté.

A voir aussi:

Différence entre « L’offre €co » de Yoplait et « l’€co pack » de Danone

Alors que Danone a lancé son « €co pack »  il y a plusieurs mois déjà (septembre 2008), Yoplait vient juste de sortir son « Offre €co ». Bien que ces deux nouvelles gammes sont identiques au niveau du prix qui est de 1€ tout rond, la stratégie qui permet à Danone et Yoplait de vendre ces produits à ce tarif-là est totalement opposée. C’est en partant du constat que les gens achètent moins de packs de 12 ou 16 pots qui sont moins chers ramenés au kilo, mais plus chers lors de l’acte d’achat, que les deux rivaux vendent ces produits par pack de 6. De plus, ce format de 6 pots permet aux personnes de gérer quotidiennement leur dépenses en alimentation.

Olivier Geradon de Vera, vice-président de la société d’études IRI :

Soucieux de leur pouvoir d’achat, ils [les clients] sont moins préoccupés par le prix au kilo que par le montant d’argent à sortir à chaque passage en caisse.

Cet article a pour but d’essayer de vous expliquer comment ça marche. C’est parti!

  • Danone « €co pack »

Comme je vous le disais en introduction, Danone a lancé son « €co pack » en septembre dernier.

ecopackdanonearticle1

L’éco pack est une gamme composée de yaourt nature, nature sucré et aromatisé à la vanille ou à la fraise. Chaque pot pèse 115g. Voilà comment Danone arrive à vendre ces produits à 1€. Au lieu de proposer des pots de 125g (le poids de tous les yaourts « classiques »), Danone a réduit les quantités à 125g. C’est donc la diminution des quantités par pots qui permet d’obtenir un prix mini.

  • Yoplait « l’offre €co »

C’est pour se mettre dans le créneau des « yaourts par chers » que Yoplait sort ce mois-ci son « offre Eco ». Avec un logo rouge et jaune qui rappelle une pièce de 1€, cette gamme rassemble une dizaine de produits  tels que Yop, Petits Filous, Frutos, Panier de Yoplait ou encore Petit Yoplait.

offreecoyoplaitarticle1

Alors que Danone jouait sur le poids des pots pour avoir un prix de 1€, Yoplait décide de jouer sur la taille des packs et sur sa marge.

Pour expliquer tout ça, prenons l’exemple des petits filous: habituellement, ils étaient vendus en lots de 6 pots de 100g pour 2.35€ et en packs de 12 pots de 50g pour 2.30€. Les pots de 50g seront donc vendus par 6x50g pour un prix de 1€. Yoplait diminue donc la taille des packs et réduit sa marge (13% en moins pour un prix au kilo). Par contre, là où Yoplait perd un peu de sa marge, il la rattrape ailleurs. C’est ce que l’on met en évidence lorsque l’on étudie le cas du Yop. La bouteille de 750g est vendue 1.75€. Pour « l’offre €co », les 330g sont vendus à 1€ ce qui est 30% plus cher lorsqu’on ramène le prix au kilo.

En synthèse on peut dire que Danone joue sur la quantité par pot pour vendre sa gamme « €co pack » à 1€ alors que Yoplait a décidé de diminuer la taille de ses packs pour nous proposer sont « offre €co » à 1€.

Et voilou, j’espère que vous avez tout compris maintenant!

Source: le Figaro Economie du mardi 24 février 2009

Essensis de Danone: les raisons de l’arrêt de la production

essensis2echecPour rappel, Essensis était présenté comme étant un yaourt qui « nourrit la peau de l’intérieur ». Le budget de lancement de ce produit était de 9.2 millions d’euros pour l’année 2007. En plus d’un packaging inédit (rose et argenté), ce produit se plaçait sur un marché en plein essor: la cosmétofood. Alors que cette tendance fait un carton en Asie, les Français n’ont pas fait une petite place dans leur réfrigérateur pour Essensis. En effet, c’est le 1er mars 2009 que Danone arrêtera la production de ce yaourt .

Voici les raisons:

  • La marque n’a pas réussi à fidéliser les clientes (chute de 60% des ventes au bout de la 1ère année).
  • La texture est trop grasse et pas assez gourmande. Le fait qu’Essensis soit sucré faisait penser qu’il fallait prendre du poids pour hydrater sa peau.
  • Essensis avait pour cible initiale les trentenaires alors que certains des ingrédients (bourrache, Oméga 6 et vitamine E) sont plutôt destinés aux femmes ménopausées.
  • Le format « pot de yaourt classique » n’était pas adapté pour instaurer un « geste beauté journalier »
  • Son efficacité est remise en cause par UFC-Que choisir
  • Son prix est trop élevé (2.58€ pour 4 pots), sachant que Danone préconisait d’en manger deux par jour pour que le produit soit efficace.

essensis1echec

En plus des erreurs marketing de Danone, qui ont quand même essayé d’être corrigées (nouvelle recette, cible redéfinit, changement de format) et de la baisse du pouvoir d’achat fait que Essensis ne sera plus produit à partir du 1 mars 2009.

Source: Stratégies n°1531 p.14

6 commentaires | Classé dans : Actualité | Tags : ,