Disney en co-branding avec Brossard, Carrefour et Le Gaulois

C’était en mars 2009 que Disney nous dévoilait sa gamme de produit alimentaire réalisé en collaboration avec Jean Caby. Cette année, les linéaires vont à nouveau accueillir une sélection de références à destination des enfants avec cette fois-ci 3 marques partenaires. En plus de marquer l’attention des enfants qui sont plus habitués à retrouver les personnages de Disney dans l’univers du divertissement, ces produits ont été développés en tenant compte des besoins nutritionnels de ceux-ci tout en étant ludiques.

  • Carrefour Kids

La MDD Carrefour destiné aux enfants présente une sélection assez importante de produits bradés avec le monde de Disney. Yaourts à boire, tartelettes, céréales pour le petit-déjeuner ou bien encore gourdes de compote, les parents auront un large choix.

  • Brossard

L’année dernière, Brossard avait tenté d’innover avec son brownie « amélioré » Wizz. Il s’est avéré que ce n’était pas une réussite à cause, entre autre, d’une trop grande complexité. Pour ce co-branding avec Disney, Brossard se montre simple avec ce gâteau moelleux saveur vanille.

  • Le Gaulois

Cette entreprise qui fait danser le french cancan aux poules sort un pané de dinde. Histoire de faire manger des légumes aux enfants, ce pané contient aussi de la carotte, du maïs et de la purée de potiron.

Si le prix n’est pas prohibitif, je pense que ces références devraient rencontrer un certain succès. Ils sont pour la plupart simples voir basiques et on sait qu’ils plaisent aux enfants. L’image de Mickey, Winnie, Donald et tous les autres devraient faire le reste du travail. Par contre, mise à part le pané de dinde, je ne trouve pas qu’ils soient si ludiques que ça.

Buzz l’Eclair par Christophe Michalak pour Disneyland Paris

A l’occasion des fêtes de Nöel 2009, Thierry Marx avait revisité le cookie et le pop-corn pour Disneyland Paris. Cette fois-ci, c’est Christophe Michalak qui propose une de ses créations pour marquer la « Nouvelle Génération ».

Ainsi, on retrouve depuis le 2 avril dans les restaurants gastronomiques Inventions, le Walt’s et le Market Place un Buzz L’Eclair.

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un éclair avec un glaçage sérigraphié du célèbre personnage de Toy Story. La crème est au caramel beurre salé.

Même si ce dessert à l’air moins innovant que les douceurs de Thierry Marx pour Disney, je suis certains que ça doit quand même être super bon!

Comptez 4.50€ par éclair.

A voir aussi:

Test : le cookie et le pop-corn revisités par Thierry Marx pour Disneyland

Vous vous souvenez de la présentation des gourmandises de Thierry Marx pour Disneyland?

Allez hop! On rafraîchit la mémoire!

Thierry Marx est connu pour « revisiter les traditions culinaires », notamment avec un petit zeste de cuisine moléculaire. Il a notamment participé à élaborer le Whif. Il s’agit d’un inhalateur à chocolat. C’est très surprenant! Pour les curieux, c’est par ici pour découvrir le test du Whif.

Ses dernières créations ont été imaginées pour Disneyland. L’objectif était de donner une dimension « déambulatoire » à certains classiques des parcs d’attractions. Ainsi, il a réinventé le pop-corn et le cookie. Dans mon premier article, il était aussi question de la pomme d’amour. Cependant, il semblerait que celle-ci n’est pas été produite à grande échelle, car elle était introuvable dans le parc.

Passons maintenant au vif du sujet avec les tests réalisés avec la collaboration de Romain.

  • Le cookie par Thierry Marx

Alors qu’on nous annonçait une crème de cookie avec deux coques de cookie au sucre roux et du chocolat blanc, on se retrouve avec de la « crème chantilly à la nougatine de cookie dans un biscuit joconde, enrobage chocolat blanc ». Soit.

Avec un diamètre d’environ 10 cm, ce « cookie » sur un bâtonnet en jette un max! Comme on dit si bien : « ça a une belle gueule ». Et c’est vrai que c’est joli à regarder. Vous ne trouvez pas?

disneythierrymarx1

Les différentes textures de cette sucette chocolat blanc/chantilly/cookie sont vraiment intéressantes. La coque de chocolat blanc porte bien son nom et le cœur chantilly/nougatine de cookie (c’est proche des morceaux de cookie très mou) est tout simplement très aérien et léger. Par contre, j’ai trouvé que c’était un peu trop mou. Les morceaux de cookies auraient gagné à être plus fermes pour avoir quelque chose sous la dent. Et oui, à peine en bouche que déjà la présence de cette gourmandise se fait oubliée.

La saveur est juste terrible! Le goût du cookie ressort bien sans prendre le dessus sur celui du chocolat blanc. Ce dessert a aussi l’avantage de ne pas être trop sucré.

  • Le pop-corn par Thierry Marx

Tout comme pour le cookie, la présentation de cette sphère de pop-corn caramélisé et recouvert de chocolat attire vraiment l’œil.

disneythierrymarx2

Alors que le diamètre est plus ou moins similaire au cookie, la boule de pop-corn est bien deux fois plus lourde.

Une très bonne odeur de pop-corn au caramel se fait surprendre lorsque l’on s’apprête à croquer ce dessert à pleine dents!

Bien que les premières bouchées soient difficiles à saisir, car c’est pour le coup assez dur, une fois en bouche c’est juste grandiose! On pourrait comparer le goût de cette gourmandise revisitée à celui des barres chocolatée Lion, avec bien entendu une prédominance de la saveur du pop-corn. Et là, il y a de la matière pour se faire plaisir. En effet, alors que le cookie se mangeait trop rapidement, le pop-corn se savoure. De toute manière, on est obligé de prendre son temps, car sinon on est vite écœuré.

Le gros désavantage de ces sucettes c’est qu’on les trouve pas dans toutes les échoppes du parc. De plus, il semblerait que seulement une petite quantité soit mise en vente chaque jour. Alors, si vous voulez les goûter, il ne faut pas attendre la fin de la journée, d’autant plus que ça se termine le 5 janvier 2010.

Pour 7€, c’est le pop-corn qui a le meilleur rapport quantité/prix.

Thierry Marx réinvente les gourmandises de Disney

Pour ceux qui auront l’occasion de se trouver à Disneyland durant les fêtes de Nöel, vous pourrez déguster une des 3 gourmandises (ou même les 3!) qui sont passées entre les mains de Thierry Marx, chef adepte de la cuisine moléculaire. Il a participé, entre autres, à la création du Whif.

Auparavant, le cookie, le pop corn et la pomme d’amour ressemblaient à ça:

thierrymarxdisney1

A partir du 8 novembre 2009 et ce jusqu’au 5 janvier 2010, ces friandises auront cette allure:

thierrymarxdisney2

  • Le cookie

Une crème de cookie prise en sandwich par deux cookies aux sucre roux qui eux-mêmes sont recouverts de chocolat blanc.

  • Le pop corn

Enrobé de caramel pour recevoir ensuite une couche de chocolat.

  • La pomme d’amour

Un cœur de pulpe de pomme verte avec une coque de sucre.


Miam! Ça ma tout l’air d’être délicieux! Par contre, je ne pense pas que chacune de ces gourmandises soient fabriquées à la main…

Comptez 7€ par confiserie.

Disney & Jean Caby mettent Mickey dans l’assiette

C’est à l’occasion de « La Fête Magique de Mickey » (à partir du 4 avril 2009 et jusqu’en mars 2010) que Mickey se décline une nouvelle fois en une pléiade de produits dérivés et entre autre dans l’alimentaire. En effet, Disney en partenariat avec Jean Caby (groupe Aoste) viennent de sortir une nouvelle gamme à destination des enfants qui aimeraient croquer du Mickey!

Bien entendu, le partenariat est visible sur le packaging avec un Mickey qui semble sortir du produit.

mickeyjeancaby1

Cette gamme est composée du haché de jambon, du jambon cuit supérieur à la forme de l’inimitable Mickey. On retrouve aussi des petites saucisses, mais sans apparence particulière.

En plus d’être ludiques pour les enfants, ces produits sont pratiques pour les parents, car ils sont rapides à préparer: 2 min par face à la poêle pour le haché et 30 sec au micro-onde pour les saucisses.

Comptez 1.95€ pour le haché, 2.50€ pour le jambon et 2.20€ pour les petites saucisses.

—————–

Si vous avez envie de gagner 15€ en chèque Kadéos, rendez-vous ici! Derrière ce lien se cache un rapide questionnaire pour connaître votre avis sur un produit que j’ai imaginé avec des amis pour mon cours de marketing.

Cliquez ici pour accéder au questionnaire

—————–