Test : le pain perdu Les saveurs U

J’ai trouvé ce dessert dans mon Super U. Il fait partie de la gamme « Les saveurs U« . C’est ce qu’on appelle une mdd (marque de distributeur) : le produit est vendu sous le nom de l’enseigne, mais est fabriqué par un industriel qui parfois commercialise aussi sa propre marque. Avant de s’attaquer au produit en lui même, faisons une petite recherche : Le code emballeur (33.448.002) révèle que le produit est fabriqué par « Le Petit Basque » à proximité de Bordeaux. Détail intéressant : la marque Le Petit Basque possède aussi son pain perdu/crème anglaise.
C’est donc l’occasion de voir si les recettes sont strictement identiques, ou si le produit mdd est de qualité inférieure.

Marque U :
Crème Anglaise 60 % : lait, jaune d’oeuf 12,5 %, sucre, arôme naturel de vanille, rhum
Pain imbibé 40 % : lait, pain 39 % (farine [farine de blé, gluten de blé, malt, amylase fongique, antioxydant : acide ascorbique], eau, sel, levure, jaune d’oeuf 7,6 %, sucre, arôme naturel de vanille)
Décor : écorce de vanille

Le Petit Basque :
Pain imbibé 55 % (Lait 46%, pain 36% (farine [farine de blé, gluten de blé, malt, amylase fongique, antioxydant : acide ascorbique), eau, sel, levure), jaune d’oeufs 8%, sucre, arôme naturel vanille.
Crème Anglaise 45 % (Lait 74%, jaune d’oeuf 12,5%, sucre, arôme naturel vanille)
Décor : écorce de vanille

Les ingrédients présents dans les deux produits sont donc les mêmes, mais leur quantité change. On peut logiquement constater qu’il y a plus de crème anglaise dans le pot U que dans le pot du Petit Basque, probablement dans le but de serrer le prix au maximum : c’est l’objectif du distributeur d’avoir un produit pas trop cher.
On remarquera cependant la volonté d’utiliser des ingrédients naturels. Pas de « E machin chose », ni de colorants ou autres conservateurs…

Goûtons maintenant cette petite merveille ! La tranche de pain occupe la quasi-totalité du pot, et elle est entourée de crème anglaise. La texture du pain est assez « molle », proche de la consistance d’un baba-au-rhum… Certes, un pain perdu classique (comme on peut en faire chez soi) est plutôt mou, mais on retrouve malgré tout le « croquant » de la croute. Là, c’est assez spongieux et ça manque vraiment de croquant : c’est trop uniforme. Quand à la crème anglaise, elle est plutôt épaisse.

Immédiatement on ressent une très forte saveur de rhum. C’est aussi bien vanillé et très (trop ?) sucré. Malheureusement, ça n’a pas tellement le goût de pain perdu. En fait, on ne sent pas du tout cette bonne odeur de pain grillé qu’on peut avoir quand on fait soi-même du pain perdu… Mais c’est tout de même mangeable, je vous rassure !

Conclusion : C’est un très bon dessert, mais je préfère faire moi-même mon pain perdu !

Énorme merci à Jean-Christopher de Drinky et FraiseBanane pour ce test !

Encore envie de lire ?


7 commentaires pour le moment
Laisser un commentaire

J’aimerai bien savoir ce qu’est « L’amylase fongique »?
Et puis pour eviter d’en manger (de l’Amylase!) donner nous votre recette de votre pain perdu: C’est surement meilleur, moins chimique et moins cher aussi.

Pour moi le principe du pain perdu c’est de ne pas gacher le pain, en le « recyclant » quand il est rassis. Donc je me verrais vraiment pas en acheter de l’industriel 😮
(et puis j’aime pas la creme anglaise, donc sujet classé)

Mais en tout cas super blog, dommage que les articles soient moins fréquents ces temps-ci.

En effet, le principe du pain perdu est celui que tu décris Choko. Il me semble que c’est un peu comme pour la pizza. A la base, on faisait ce plat avec tout les restes.

C’est vrai qu’en ce moment les articles se font moins fréquents en ce moment. Mais no soucy, le rythme de croisière revient rapidement :).

Merci de ta fidèlité !

Pas très envie d’essayer… Pour moi aussi il manquerait le croustillant de la surface…

Honnêtement, ça me fait moyennement envie, du pain « en conserve », comme ça… En plus selon moi, ça se mange chaud, croustillant et bien imbibé de beurre et de sucre (après, il y a différentes recettes).

NB: tu fais une allusion aux additifs « E machin chose ». Tous les E etc sont en fait des additifs alimentaires autorisés dans le cadre de l’Union Européenne. Et si on y trouve des trucs pas terribles, il y a aussi E150 (caramel), E120 (cochenille), et E153 (charbon végétal)…
Je dis ça sans méchanceté; à bon entendeur, salut!

😀

J’ajoute que j’ai été positivement étonnée par la similarité de la composition des produits de marque et de MDD (ça se joue à très peu au bout du compte, et il n’y a pas de cochonneries dans le produit U, du genre plus de farine, ou beaucoup plus de sucre)

« Pas de « E machin chose », ni de colorants ou autres conservateurs… »

Les additifs dans une composition peuvent être mentionnés soit par le nom soit par le code Européen. (ou les 2)
Ici, l’acide ascorbique est un additif : E300(Vitamines C). Cet antioxydant est utilisé souvent en panification pour donner de la « fermeté  » à la pâte.
Donc ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de E… dans la composition qu’il n’y a pas d’additif (colorant, conservateur, épaississant…).

Mais c’est vrai que ces compo sont plutot naturelles
Merci

TrackBack URI

Donner son avis
Pour info : Les commentaires ne sont pas modérés à la publication, mais j’ai toujours un œil dessus. Sont donc prohibés les commentaires racistes, diffamatoires, pornographiques ou toutes autres déviances de ce genre.
Afin d’assurer un échange de qualité, les commentaires publicitaires seront supprimés.
Pour ne pas piquer les yeux des autres lecteurs, merci de faire attention à votre orthographe :) .

(obligatoire)

(obligatoire - l'e-mail n'est jamais affiché)