Test : le burger Daunat Tou’Cho

En plus de ces nombreuses gammes autour du sandwich froid, l’entreprise bretonne Daunat possède une offre chaude avec Tou’Cho. Il s’agit d’une gamme de 4 produits (Wrap salsa, Burger maison, Pavé montagnard et Hot Dog) a réchauffer au micro-ondes. J’ai découvert le « Burger Maison » complètement par hasard dans les rayons d’un Franprix. En faisant une rapide recherche sur internet, la bible du burger j’ai nommé My Burger nous apprend que ce produit existe depuis octobre 2011. Mais alors pourquoi il y a encore écrit « nouveau » sur ce produit lancé il y a plus d’un an ?!

Attardons-nous un peu sur le nom « Burger maison ». En quoi un burger fabriqué dans une usine et vendu dans un supermarché peut-il s’appeler « Burger maison » ?! C’est complètement mensongé et d’ailleurs illégal. En effet, selon la DGCCRF les mentions « maison » et « fait maison » sont réglementées puisqu’elles ne peuvent être apposées uniquement  » si le produit est préparé de manière non industrielle, sur le lieu de vente ». Daunat a tout faux sur ce point.

Un produit « nouveau » qui ne l’est pas, un nom illégal… Qu’est-ce que peut bien nous réserver encore ce burger ?

Pour réchauffer ce produit, il suffit de le passer pendant 1 minutes 30 dans le micro-ondes. Il est écrit dans les instructions à l’arrière du packaging qu’il faut disposer le burger dans un étui spécial micro-ondes (similaire à la Grill-box de Charal) qui permettra aussi de le tenir dans les mains sans s’en mettre plein les doigts. Super tout ça, mais où est-il ? Dans l’emballage il y avait uniquement un burger avec un disque réflecteur pour la cuisson, mais pas d’étui.

Le fait qu’il ne soit pas enfermé dans une boite à quand même son avantage puisque ça nous permet de recentrer tous les ingrédients. On découvre aussi qu’il y a beaucoup de cornichons, que le steak est vraiment très petit et que ça risque d’être sec vu la quantité de sauce. Une fois réchauffé, ce burger s’avère neutre. Il n’est ni bon, ni mauvais. Le bun n’est pas tout mou, mais reste sec même chaud. Le steak est plutôt plaisant et assez juteux. Voilà un bon point. Comme d’habitude, le fromage n’est là que pour maintenir le tout et les cornichons manquent de croquants. Enfin, la sauce burger est complètement similaire à celle que l’on trouve toute prête au supermarché.

Mais que fait ce produit encore en rayon un an après son lancement ? C’est ultra classique, n’apporte rien de plus dans ce qui est déjà disponible et présente des arguments marketing complètement faux.

Encore envie de lire ?


4 commentaires pour le moment
Laisser un commentaire

Comme quoi rien ne vaut un Burger Maison!

Mhhmm il a une sale tête ce burger

Je ne vois pas pourquoi le « fait maison » devrait obligatoirement signifier que le burger soit un peu grossier et sans forme ou tenue!
Le vrai « fait maison » peut-être très esthétique (beaucoup plus que celui ci en tout cas!)

En tout cas les photos ne donnent pas envie de le manger, pas même les images du packaging :S

TrackBack URI

Donner son avis
Pour info : Les commentaires ne sont pas modérés à la publication, mais j’ai toujours un œil dessus. Sont donc prohibés les commentaires racistes, diffamatoires, pornographiques ou toutes autres déviances de ce genre.
Afin d’assurer un échange de qualité, les commentaires publicitaires seront supprimés.
Pour ne pas piquer les yeux des autres lecteurs, merci de faire attention à votre orthographe :) .

(obligatoire)

(obligatoire - l'e-mail n'est jamais affiché)




Pub

Recherche

Revue de Presse

  • No bookmarks avaliable.

Blogoliste

Commentaires récents

Catégories

Étiquettes

Articles récents



En passant