Test : Le yaourt à la barbe à papa de Flunch

Après le yaourt à la pomme d’amour de Mamie Nova, on reste dans le thème de la fête foraine avec cette recette à la barbe à papa. Alors que le premier avait plutôt pour cible les adultes, ce « yaourt onctueux » est tourné vers les enfants.

Découvert dans les allées du Salon MDD, ce yaourt à la barbe à papa est produit par la Laiterie Collet pour Flunch. Lorsque l’on m’a présenté ce produit, je me suis dit qu’il s’agissait d’une base de yaourt brassé sur lequel on ajoutait un nuage de barbe à papa qui aurait été conditionné dans un petit pot se trouvant sur le haut du yaourt. Et bien non! J’avais tout faux ou presque.

Il s’agit bien d’une base de yaourt brassé sucré, mais au lieu de déguster de la vraie barbe à papa, on se retrouve avec une sorte de gelée rouge/orangée aromatisée à la barbe à papa. Par politesse, j’ai tout mangé pour ne pas froisser la gentille dame qui m’a montré ce yaourt. C’était difficile de ne pas faire la grimace. En effet, ce yaourt à la barbe à papa est bien trop sucré et chimique. D’ailleurs, la démonstratrice m’a bien confirmé ce deuxième point. En plus d’être 100% d’origine chimique, cette gelée n’a même pas la saveur de la barbe à papa. Je n’ai ressenti aucun plaisir en mangeant ce yaourt.

Si vous le croisez chez Flunch : à éviter!

Merci à Jean-Christophe pour les photos.

Pouch et Little Desserts, les nouveaux desserts lactés de Yoplait

Le mois d’avril 2010 sera plutôt intense pour Yoplait puisque c’est deux nouveautés que ce groupe s’apprête à sortir. Alors que l’un est à destination des enfants, l’autre surfera sur la vague du nomadisme.

  • Little Desserts

Après les Petits Filous déclinés en pots ou en tubes aux diverses saveurs tel que « Fruits », « Carambar » ou bien encore « Choco-noisette », voilà que la gamme s’agrandie avec Little Desserts.

En regardant le visuel, on peut penser qu’il s’agit d’une sorte de Danette à destination des enfants.

Mais ce qui m’intéresse le plus dans Little Desserts c’est la répartition 2/3 – 1/3 des saveurs (chocolat et vanille). Au lieu d’avoir un nombre identique de goûts différents, on remarque qu’il aura 4 pots de chocolat et 2 de vanille. Est-ce que les enfants préfèrent le chocolat à la saveur vanille? Que pensez-vous de cette répartition?

Je n’ai pas encore connaissance des ingrédients, mais mon petit doigt me dit que la liste sera à rallonge avec pas mal de sucre et de substances de synthèses…

  • Pouch

Traduit en en français, le mot anglais « pouch » siginifie « petite poche ». Et en effet, Pouch se présente dans un packaging à l’allure d’une poche. Bien que la forme soit différente, Pouch me fait penser très fortement aux Petits Filou Tub’s. Ainsi, on peut en déduire que l’innovation de ce produit ne réside pas dans la recette, mais sur le packaging.

Pour l’instant, seule la saveur fraise sera lancée en avril. A noter que Pouch peut se conserver jusqu’à 8h en dehors du frigo.

Par contre, je ne sais pas encore s’il s’agit d’un yaourt à boire ou si la texture sera plus ferme.

Test : les yaourt à la carotte du Domaine de Fantouillet

Souvenez-vous… Il y a environ un mois, j’ai écrit un article sur les yaourts au légume du Domaine de Fantouillet. J’avais envie de tester ces produits… et voilà qui est fait!

Mais avant de passer au test, une petite mise en bouche s’impose. Domaine de Fantouillet est une petite entreprise limousine (du Limousin quoi) qui a son site de production dans la ville de Saint-Agnant-de-Versillat. L’élément qui la différencie de la concurrence c’est le lait utilisé. Vous me direz : « Ben du lait, c’est du lait et basta ». Et bien c’est ce que je croyais au début.

Lorsque vous achetez un litre de lait, à n’importe quel moment de l’année, la teneur en matière grasse est la même (3.5g/100ml pour du lait entier, entre 1.5 et 1.89/100 ml pour du lait demi-écrémé, 0.5/100ml pour du lait écrémé). Par contre, selon les saisons et l’alimentation, la teneur en matière grasse de lait d’une vache ne sera pas identique. Et là, la question qui tue : « Ben comment ça se fait que ma bouteille au bouchon rouge contient toujours 3.5g/100 ml de matière grasse? » Et bien les industriels « standardisent » le lait en enlevant ou en ajoutant de la matière grasse tout simplement. Et bien le Domaine de Fantouillet n’a pas recours à cette pratique et utilise uniquement du lait « non standardisé », pour que les yaourts soient le plus naturel possible.

Après cet exposé à la Fred & Jamy sur le lait, passons aux tests des yaourts fruit/légume avec comme invité d’honneur la carotte!

  • Le yaourt mangue et carotte

Présenté dans un pot de 500g, ce yaourt contient autant de mangue que de carotte à hauteur de 2.5%. Pour le reste des ingrédients, on note la présence de lait entier pasteurisé, de sucre (8.3%), de poudre de lait, d’amidon modifié de manioc, de pectine, de sorbate de potassium, d’acide citrique, des arômes et des ferments lactiques.

Au niveau de l’aspect visuel, on remarque qu’il y a de vrais morceaux de mangue et de carotte (!) (j’adore ça!). Je m’attendais à ce que la texture soit assez épaisse, mais en fait elle s’avère plutôt liquide. Ne vous inquiétez pas, ce yaourt reste très crémeux! On note aussi la présence de deux sensations. La première c’est le fondant de la mangue alors que la deuxième est le croquant de la carotte.

Une fois en bouche, cette recette est top, tout simplement. Le mélange carotte/mangue fonctionne très bien. La saveur de la carotte est suffisamment présente pour rendre cette recette vraiment différente, sans avoir l’impression de manger une soupe de carotte à la crème. Ce yaourt n’est pas trop sucré, c’est juste ce qu’il faut!

S’il y avait quelque chose à améliorer, ce serait au niveau des morceaux de mangues. En effet, j’ai trouvé que le goût du fruit ne se ressentait pas tellement.

  • Le yaourt poire et carotte

Les ingrédients et les dosages de cette recette sont identiques à ceux présenté jute au-dessus, à la différence qu’on a remplacé la poire par la mangue.

En temps normal, je n’aime pas les yaourts à la poire. Tous ceux que j’ai goûté avaient, à mon sens, un goût trop « chimique ». Et bien pour cette version, ça passe tout seul.

Étrangement, j’ai eu l’impression qu’on ressentait moins la carotte par rapport à la recette précédente. C’est dommage, car on a plus l’aspect vraiment différenciant de ce yaourt, à savoir le goût du légume. Mais ça reste quand même un très bon yaourt, ne soyons pas vache!

En bien je dois dire que ma première expérience du yaourt au légume est vraiment concluante, avec une très nette préférence pour le mélange mangue/carotte.

Si vous avez aussi envie de tenter l’aventure, vous trouverez ces yaourts à la Grande Épicerie de Paris pour un prix de 3.45€. On les trouve aussi dans certains Monoprix sur Paris et dans les linéaires de plusieurs distributeurs du Limousin. Si vous souhaitez connaître les autres points de vente, c’est par ici que ça se passe!

Test : les petits pots de yaourts de Michel et Augustin

Après le test du yaourt à la pomme d’amour, je continue dans ma lancée en testant les 3 yaourts de Michel et Augustin.

Au programme, on retrouve des saveurs de miel, de vanille et de citron vert. Pour votre information, les « trublions du goût » ne fabriquent pas eux-même ces yaourts. La phase de fabrication est sous-traitée à l’entreprise La Fermière, dont l’usine se situe à Aubagne. De même, les pots sont réalisés par Tifany Industries et ont la particularité d’être en carton paraffiné.

Chaque pot à une contenance de 125g et coûte environ 1.15€ pièce.

Lors du test du seau de yaourt, j’étais resté sur ma faim. Une grosse annonce, pour pas grand-chose. Si vous le voulez bien, passons à la dégustation pour voir ce qu’ils ont dans le ventre!

  • Petit pot de yaourt au miel

Lorsque l’on retire l’opercule, on ressent très distinctement une bonne odeur de miel (j’adore ça).  De même, une fois en bouche sa saveur est agréable sans être trop « forte ». Par contre, lorsque l’on regarde les ingrédients, on ne nous précise pas de quel type de miel il s’agit. A mon sens, même si c’est un « mélange de miel », il faut le préciser surtout si un consommateur est prêt à payer son yaourt 1.15€.  Bien qu’il y ait eu un ajout de crème dans le lait entier, je trouve que ce yaourt n’est pas assez crémeux. C’est dommage, car la base est plutôt réussie.

  • Petit pot de yaourt à la vanille

Je ne sais pas si vous avez déjà goûté à un yaourt La Fermière à la vanille. Vous savez, ils sont vendus par deux et présentés dans des pots en grès. Et bien la recette de Michel et Augustin y ressemble très fortement, aussi bien sur l’odeur, la texture que le goût. A tel point que j’ai cru manger un yaourt La Fermière. On pousse le mimétisme jusqu’à retrouver des graines de vanille dans le fond du pot. Cette recette est plaisante, mais n’a rien de très différenciant.

  • Petit pot de yaourt au citron vert

Ah, on passe maintenant à la recette que j’ai préféré! A base de citrons vert et jaune, j’ai trouvé qu’on ressentait la version jaune avec le nez. Pour découvrir la version verte, il faut manger ce yaourt. Et là… top! On se retrouve avec un arrière-goût délicieux de citron vert. Malheureusement, à mon goût ce n’est pas assez crémeux (faut dire que je suis plutôt gourmand).

En définitive, je ne pense pas qu’il soit utile de dépenser 1.15€ pour manger ces yaourt. Ils sont certes bons, mais pas au point d’être inévitables.

Dans peu de temps, vous pourrez découvrir un test d’une autre marque de yaourt découverte très récemment et qui, pour le coup, fait des produits terribles!