Test : des chewing-gums mystérieux par Wrigleys et Hollywood

Je ne sais pas vous, mais je trouve ça très intéressant d’observer les manières qu’utilisent les industriels du chewing-gum pour nous vendre leurs produits. Par exemple, Hollywood a lancé en octobre 2010 une dragée au coeur granulé qui serait encore mieux que le coeur liquide.

En plus de la texture, un autre moyen pour tenter de se différencier est à chercher du côté des arômes, de la sensation en bouche. C’est ainsi que des produits comme Five Instict (Wrigley) et Mega Mystery (Hollywood) jouent sur leurs saveurs en mettant en avant des arguments « non définissables » comme une sensation chaud/froid et un goût non défini.

  • Five Instict, a warm and cool mint

Ce chewing-gum que j’ai découvert lors de mon séjour en Allemagne se targue d’offrir aux consommateurs une sensation chaud/froid grâce à différentes menthes. La première chose qui surprend lorsqu’on enlève l’opercule plastique c’est la force des odeurs ! Ça prend littéralement le nez, bien que me tenant à deux mètres du paquet. Qu’est-ce que ça doit donner en bouche ?! Et bien on ressent effectivement une intense sensation de froid durant les 5/6 premiers coups de dents. Ensuite, le goût de menthe poivrée s’estompe un peu sans perdre pour autant son intensité. Par contre, le côté chaud annoncé ne m’a pas du tout marqué. Au final, il s’agit d’un « banal » chewing-gum à la menthe poivrée qui a quand même le mérite de durer bien plus longtemps que les 5 minutes réglementaires de goût que l’on constate dans bon nombre de références.

  • Mega Mystery, le parfum mystère

Il me semble que c’est la première fois que j’achète un produit sans goût défini (sauf peut-être le Red Bull, mais c’est une autre histoire…). Il est écrit « ne révélez pas le secret »… pas sûr d’y arriver. Alors que Kephy et Giraf (les deux confrères de Eat’n Waf) ont vraiment trouvé ce parfum mystérieux, j’ai eu l’impression d’y retrouver des notes de fruits comme la fraise et le citron. Si Hollywood avait par exemple indiqué « Tutti frutti » comme parfum, je pense que j’aurai été d’accord. Selon moi, le coup marketing n’est pas celui de vendre un chewing-gum avec un nouveau goût, mais tout simplement de l’appeler « mystère ». Quand on y réfléchit bien, les goûts mystérieux ne sont pas si nouveaux que ça dans l’univers du chewing-gum. Par exemple, le goût « bubble-gum » est aussi au final non-définissable. Si vous avez 5 minutes à perdre, alors ce chewing-gum est pour vous.