Test : V, l’energy drink de Nouvelle-Zélande

En ce quatrième jour de la troisième édition de la Semaine Energy Drink, nous allons tester un produit vraiment intéressant ! Derrière la canette au design très dynamique de V se cache en réalité un baroudeur plutôt âgé.

Lorsque l’on fait une recherche avec les numéros du code barre, on découvre qu’il appartient à Evian. Evian ferait donc de la boisson énergisante ? Pas si vite. On arrive à lire en tout petit qu’Evian n’est que le distributeur et que la production serait prise en charge par Winters (Maarheeze, Pays-Bas). Pour creuser encore un peu, Winters appartient à Refresco Benelux, vous savez l’entreprise qui fabrique aussi Rodeo. Une rapide recherche sur V Energy Drink nous amène à l’autre bout du monde en Nouvelle-Zélande. Propriétaire de l’entreprise Frucor, la boisson énergisante V a débarqué en 1997 dans la patrie du Haka en en 1999 dans le pays du kangourou. Comme quoi, une simple canette d’eau sucrée aromatisée peut aussi nous faire voyager dans l’espace et dans le temps !

En plus d’eau gazéifiée (80%) et de sucre (11%) V contient aussi 7.6% d’eau. Peut-être que c’est pour rendre cette boisson moins pétillante. Dans ce cas-là, pourquoi ne pas avoir utilisé de l’eau moins gazéifiée ? Aucune idée. Le cocktail énergisant est composé de 0.12% de guarana, 31mg/100ml de caféine et les habituelles vitamines. La gamme de V ne se limite pas qu’à la V Green :

  • V Sugarfree
  • V Lemon
  • V Black (double de dose de taurine et aromatisée au café)
  • V Berry

Tout comme son origine, la dégustation de V a été aussi très folklorique. Je n’arrivais pas à définir précisément l’odeur. La première fois on était très proche de celle de Go Fast (similaire au Dr Pepper). La seconde fois, j’ai cru deviner la délicieuse odeur du sirop pour la toux Maxilase. Et pour terminer, j’ai senti du raisin la troisième fois. Une fois en bouche, on a le plaisir de boire une boisson très fruitée qui se penche à la fois du côté des fruits rouges que du raisin blanc. Cette saveur (de synthèse bien entendu) est vraiment très très plaisante à boire.

Au final, V est une boisson très intéressante, aussi bien en ce qui concerne son goût et son odeur que son origine.

Pub

Recherche

Revue de Presse

  • No bookmarks avaliable.

Blogoliste

Commentaires récents

Catégories

Étiquettes

Articles récents



En passant