Test : la gamme Starbucks Discoveries

La Corée du Sud, tout comme le reste de l’Asie en règle générale, n’est pas un pays connu pour sa culture du café et pour cause ! Cela va faire environ 3 mois que je suis dans ce pays et je n’ai pas encore réussi à trouver un bon café. Du coup, je me contente du « café americano » sans goût que l’on peut acheter à peu près partout dans l’une des innombrables chaînes de coffee shop qui ont ouvert ses dernières années.

Il est aussi possible de retrouver certaines de ces marques comme Angel N Us ou bien Starbucks dans les rayons des supermarchés puisqu’on peut y acheter des cafés ready to go. Je me suis laissé tenter par la gamme Discoveries de chez Starbucks.

Si l’on en croit le communiqué de presse, cette gamme a été introduite en avril 2010 au Japon, en Corée du Sud, en Allemagne et au Royaume-Uni. Sur les cinq recettes disponibles, j’ai pu en tester quatre : Seattle Latte, Qandi Latte, Bruxelles Chocolate Mocha et Milano Espresso.

J’aime bien l’idée de s’être appuyé sur l’image de certaines villes pour nommer les recettes qui au final sont vraiment basiques. Ainsi, selon le communiqué de presse, le Seattle Latte est inspiré de la ville où l’aventure Starbucks a commencé. Ce café au lait légèrement sucré s’est avéré être une grosse déception puisqu’il n’y avait quasiment aucun goût. L’odeur du café au lait était engageante, mais alors rien de chez rien en bouche.

Le Qandi Latte, un café au lait aromatisé au caramel, se dit être un hommage à la Crête qui semble t-il est le lieu d’origine du caramel. L’odeur est douce et contraste avec la petite amertume du café qui est très appréciable. Cette boisson serait encore meilleure si on sentait plus le goût du café et avec un peu moins de sucre.

Je ne pense pas qu’il soit nécessaire d’expliquer pourquoi la recette du café mocha est précédé de la ville de Bruxelles. Comme avec les boissons précédentes, je trouve que le goût du café n’est pas assez fort. Heureusement que la saveur du chocolat est présente pour rattraper la recette.

A mon sens, la recette Milano Espresso est la plus ratée de toutes. Aucune odeur, des saveurs absentes, rien à voir avec un espresso.

Ces produits m’ont plutôt déçu, mais ce n’est pas vraiment étonnant puisqu’ils ont été adaptés pour plaire aux consommateurs coréens. Il me tarde de boire à nouveau un bon café…