Test : True Fruits, le smoothie sans fruits cachés

Ce que je reproche souvent aux smoothies, c’est la présence de « fruits cachés ». Vous savez, c’est ces fruits qui sont majoritaires dans la composition du smoothie, mais qui ne sont pas mis en avant dans le nom de la recette. Par exemple, pour le test du dernier smoothie d’Innocent appelé Cranberries, Myrtilles et Cerises on découvre qu’il y a quand même 52% de pomme dans le format 250 ml. En soit cela ne me dérange pas qu’il y ait de la pomme. J’aimerai simplement que ce soit clairement indiqué dans le nom de la recette.

Lors du test du smoothie d’Innocent, j’ai pu constater une différence très intéressante en comparer les versions française et allemande. En effet, dans la version allemande il est clairement indiqué dans le nom de la recette (Kirshe, Apfel & Cranberries) qu’il y a de la pomme. Il semblerait alors qu’Innocent en Allemagne soit plus « transparent ». Et bien figurez-vous qu’une marque allemande est encore plus transparente avec le consommateur. Installée à Bonn, True Fruits a apposé sur ses bouteilles un dispositif tout simple permettant de comparer en un coup d’oeil la quantité de jus de tels ou tels fruits. C’est efficace vous ne trouvez pas ?

On retrouve 3 recettes dans la gamme « Functional » :

  • Detox green (ananas 25%, pomme 24%, orange 23%, banane 12%, noix de cajou 12%, citron vert 3% et menthe 1%)
  • Detox orange (pomme 49%, acerola 20%, banane 13%, mangue 11% et goji 7%)
  • Energy (raisin 42%, poire 26%, griotte 17%, cacao 14% et guarana 1%)

Tout comme le design de la bouteille en verre, la couleur rouge/rose du smoothie Energy est tout simplement magnifique. Ajoutez à cela l’odeur divine du raisin mêlée à celle de la griotte et vous avez une mise en bouche parfaite. Les saveurs du smoothie sont tout à fait différentes de ce que l’on a pu sentir. Fermez les yeux et imaginez l’acidité de la griotte adoucie par la douceur de la poire. Croyez-moi, c’est terrible ! En guise de cerise sur le gâteau, nous avons droit à une texture onctueuse et liquide « ni trop, ni pas assez ». Par contre, je me suis interrogé sur la présence du cacao. Il me semble que ce ne soit pas celui que l’on prenne pour le petit déjeuner, car ça n’avais pas le goût. Il s’agit alors du jus du cacao, mais dans ce cas on se dirige vers un sujet que je ne maîtrise pas. S’il y a des spécialistes, merci de nous éclairer.

La bouteille du smoothie Detox Green possède aussi un design très sympa, avec une petite influence des aborigènes d’Australie. Je trouve le vert un peu fade, mais c’est toujours mieux que si on avait rajouté des colorants. Bien que peu présente, l’odeur de la banane se fait très fortement ressentir ainsi que l’ananas. Cela ne m’a pas particulièrement emballé, car je n’ai jamais été très fan des bananes. La texture est toujours au top puisqu’on retrouve cette épaisseur si typique des smoothies sans pourtant être de la soupe. Les saveurs orange, ananas et pomme que l’on découvre une fois la boisson en bouche n’ont rien de très étonnantes, mais c’est sans compter la présence du citron vert et de la menthe. Ces deux ingrédients apportent la « petite touche en plus » qui arrive très subtilement en arrière-goût.

Pour garder un peu de suspense, c’est sur Fraise Banane que vous pourrez découvrir le troisième test de la gamme « functional » de True Fruits.

Comptez autour de 2€ pour 250 ml.

Il ne vous reste plus que 4 jours pour vous inscrire et tenter de gagner des dosettes de café et de thé compatibles Nespresso.

Les jus de fruits énergisants par Immédia

La marque de smoothie Immédia surf sur la tendance des energy drinks. C’est tout à fait louable puisque c’est un marché en pleine croissance, même si par rapport à 2008, l’année 2009 se tasse un peu en France (+80% contre +140%).

Ce n’est pas un energy drink classique que propose Immédia. En effet, c’est plutôt un energy juice (jus de fruits énergisant). Selon la marque, les substances énergisantes seraient toutes naturelles. Ainsi, la caféine (20mg pour 200ml) provient du guarana. On retrouve aussi des vitamines C, B, B5, B6, B12 et E.

Pour l’instant, la gamme de jus énergisants est composée de 2 recettes:

  • Orange, mangue, baie de goji et guarana
  • Raisin rouge, cassis, acérola et guarana

Puisque ces jus sont flash pasteurisés, vous les retrouverez dans certains point de vente au rayon frais pour un prix de 2.99€ la bouteille.

A voir aussi:

Test : le smoothie kiwis, pommes & ananas par Innocent

Après ses recettes ananas/myrtille/gingembre et  mangue/coco/citronnelle, la marque de smoothie Innocent propose sa nouvelle édition limitée qui a la particularité d’être sans banane. Ben oui, même si ce n’est pas annoncé dans l’intitulé des recettes, les deux premières contiennent 1/2 banane. Bien entendu, c’est le cas pour la très grande majorité des smoothies. Cela permet de lui donner de « l’épaisseur ».

Au programme de ce smoothie sans banane, on retrouve de la pomme (45%), de l’ananas (25%), du kiwi (17%), du raisin, du citron vert et de l’extrait d’ortie et d’épinard.

Les 5 premiers ingrédients sont plutôt classiques pour un smoothie alors que les deux derniers… Si quelqu’un pouvait me dire quelle était l’utilité de l’extrait d’ortie et d’épinard ce serait super sympa!

Passons à la dégustation.

Avec mon nez bouché, c’est assez compliqué de donner son avis quant à l’odeur de ce smoothie. Mais en inspirant très fort, j’arrive à distinguer de l’ananas. Pour ce qui est des autres fruits, ils se font très discrets.

Une fois en bouche, je dois dire que c’est assez plaisant à boire. Par contre, on ne sent que la pomme et l’ananas. Je n’arrive pas à distinguer les autres fruits, même le kiwi qui est pourtant le 3ème ingrédient en terme de quantité. Dommage pour un smoothie qui s’appelle « Kiwis, pommes & ananas ». En même temps, ce constat ne m’étonne pas trop, puisque la pomme et l’ananas représentent 70% de cette boisson.

Comptez autour de 2.50€ pour une bouteille de 250ml.

Pour découvrir un autre avis, je vous invite à lire le test de Jean–Christophe!

A voir aussi:

Les smoothies… une mode passagère?

Jean-Christophe nous propose une question très intéressante:

Est-ce que les smoothies ne sont qu’un phénomène de mode?

Si vous avez une réponse, un avis ou bien un coup de gueule à pousser, c’est sur le blog des smoothies que ça se passe!

1 commentaire | Classé dans : Actualité | Tags :
This Water, l’eau fruitée à base de 3 ingrédients

A l’approche des beaux jours, voici une petite nouveauté qui vient grossir les rangs du rayon boisson et qui porte le nom de This Water.

thiswater1

Vous ne trouvez pas que ces bouteilles ont un petit air de « déjà vu »? … Un peu d’aide peut être? I….. In…. Toujours pas?

Bon allez, je vous donne la solution. Ces bouteilles ressemblent très fortement à celle des smoothies Innocent. En faisant quelques petites recherches sur This Water avant d’écrire cet article, j’ai découvert que This Water est une invention d’Innocent! Et oui!

Voici son histoire:

Lancée pour la première fois en Angleterre en juillet 2003, cette eau fruitée s’appelait Juicy Water (Eau Juteuse). Devant le succès croissant de ses smoothies, Innocent a délaissé le développement de la gamme Juicy Water. C’est en mai 2007 que l’eau Juicy Water est renommée This Water après avoir été « cédée » à certaines personnes de chez Innocent qui souhaitaient voir cette boisson se développer.

Bergam’s introduit en France 3 recettes de la boisson This Water:

  • Citron et Citron vert
  • Mangue et Fruits de la passion
  • Grenade et Cassis

La particularité de cette eau par rapport à ses concurrents tels que Oasis, c’est qu’elle ne contient que 3 ingrédients qui sont: de l’eau de source (80%), des fruits mixés et jus de fruits (12%) ainsi que du sucre naturel ajouté (8%). Pour comparer, une bouteille d’Oasis contient 8 ingrédients qui sont les 3 cités plus haut avec des stabilisants, des arômes, des conservateurs…

Souhaitons à This Water le même succès qu’Innocent!

Comptez entre 2.20 et 2.60€ une bouteille de 420ml.

Pub

Recherche

Revue de Presse

  • No bookmarks avaliable.

Blogoliste

Commentaires récents

Catégories

Étiquettes

Articles récents



En passant