La visite d’un supermarché à New York par Ezéchiel

Vous vous êtes toujours demandés à quoi pouvaient bien ressembler les linéaires d’un supermarché américain ? Si tel est le cas, alors c’est Ezéchiel, l’auteur du blog New York Alternatif, qu’il faut remercier puisqu’il a publié un billet très instructif sur les produits référencés en rayon pour répondre à ces questions :

  • Que trouve t-on dans un supermarché américain?
  • Quels sont les produits typiques?
  • Quelles sont les différences avec les linéaires français?
  • Quelles sont les tendances agroalimentaires actuelles que l’on retrouvera prochainement, américanisation oblige, dans nos rayons?

Tout comme lui, la visite d’un supermarché est une étape incontournable lorsque je suis à l’étranger puisque, mine de rien, on en apprend énormément sur le mode de vie du pays dans lequel on se trouve. Foncez lire sont article !

J’aimerais revenir sur les éléments évoqués dans sa 4ème interrogation à savoir les tendances qui feront prochainement leurs arrivées en France et « l’américanisation » des produits présents dans les rayons.

Pour ce qui est du premier point, Ezéchiel s’attend « à une déferlante de ces produits [ici des boissons] étiquetés « sains » dans les rayons européens d’ici quelques mois ». Ce qu’il faut savoir c’est que la tendance de naturalité est déjà bien installée dans la majorité des catégories de produits que l’on trouve dans les rayons français. Je suis d’accord avec lui sur le fait que cette tendance est amenée à être de plus en plus représentée, mais pas forcément avec des produits d’inspiration américaine.

Selon-moi, « l’américanisation » des produits que nous mangeons ou mangeront est à mesurer. En effet, alors que dans d’autres secteurs tels la musique ou les séries TV où la culture américaine est omniprésente, l’alimentation est un phénomène local dans le sens où les marques se doivent d’adapter les produits aux goûts du pays dans lequel elles tentent de s’introduire pour avoir une chance de perçer. Par exemple, la texture des yaourts est totalement différente entre l’Allemagne et la France, deux pays qui sont pourtant voisins. Alors qu’en France le rayon des plats micro-ondables débordent, ici en Corée il n’y en a aucun puisque les coréens préfèrent acheter des plats de type traiteur. Et que penser de McDonald’s qui adapte son offre en fonction du pays ? De ce fait, je vois mal des produits « typiquement » américains tels que les toppings ou les dressings débarquer en France pour la simple raison qu’ils ne sont pas adaptés. En effet, la conception que nous avons des gâteaux ou de la salade est totalement différente de celle qu’ont les consommateurs américains.  Par contre, il est certain que les marques s’inspirent de ce qu’on trouve aux Etats-Unis, mais aussi en Asie ou bien en Europe pour développer de nouveaux produits adaptés au marché cible.

A par ça, l’article d’Ezéchiel m’a donné envie de faire pareil avec un supermarché coréen !

Crédits photo : New York Alternatif

Eggo Real Fruit Pizza par Kellogg’s, la pizza pour le petit déjeuner

Alors qu’en France l’entreprise Kellogg’s est plutôt sage au niveau innovations dans le domaine du petit déjeuner, aux Etats-Unis c’est une autre histoire. En effet, sous sa marque Eggo, Kellogg’s a lancé une gamme de pizzas pour le matin appelée Eggo Real Fruit Pizza qu’on peut manger avec un verre de jus d’orange et un café par exemple.

Même si certains étudiants 🙂 mangent de la pizza pour se réveiller (ah les restes de soirées), Eggo ne propose pas une offre salée, mais une solution sucrée. Ainsi, on se retrouve avec des pizzas aux fruits où la sauce tomate est remplacée par du Neufchatel cream cheese (proche du cream cheese classique type Philadelphia). Au lieu d’avoir des fruits lyophilisés ou déshydratés comme c’est le cas dans les céréales, les pizzas d’Eggo sont accompagnées de fruits surgelés. Pour terminer, du granola (mélange d’avoine, d’amandes et de miel) fait office de fromage râpé. Comme le matin est souvent synonyme de « je prends mon petit déj’ en 30 secondes, car j’ai plus le temps », les pizzas se réchauffent en 1 minute au micro-ondes.

Ce sont deux recettes différentes qui composent la gamme : fraise/granola et myrtille/framboise/granola

En allant à la recherche de photos live de ces pizzas, on découvre – comme bien souvent – que le visuel du packaging est très différent du produit que l’on va véritablement manger. Les quelques critiques de dégustation font ressortir deux types de personnes : ceux qui adorent et ceux qui  ne comprennent pas que Kellogg’s ait lancé un tel produit.

Pour les non-anglophobes, voici un testing vidéo de Freezer Burns :

Alors, convaincus ?

Pub

Recherche

Revue de Presse

  • No bookmarks avaliable.

Blogoliste

Commentaires récents

Catégories

Étiquettes

Articles récents



En passant