Test : le Philadelphia au chocolat Milka

Pour cette opération de co-branding, Kraft a choisi de mettre en valeur deux de ces produits phares : le fromage frais Philadelphia et le chocolat Milka. De cette fusion est née tout naturellement un Philadelphia au chocolat Milka.

C’est en faisant des courses avec trois amis (Marco, Pacos et Patri – dédicace !), que j’ai découvert par hasard cette pâte à tartiner / ce fromage frais. C’est vrai que je ne sais pas trop comment appeler ce produit. Ce qui est certain, c’est qu’on retrouve 45% de fromage frais et 22% de chocolat.

Dès que l’on ouvre la boîte violette, on remarque tout de suite que la texture n’est pas celle d’une pâte à tartiner classique. Le brillant et la couleur rappelle un peu les crèmes au chocolat. Et bien il s’avère que c’est le cas, enfin presque. La texture en bouche est très intéressante, car c’est à mi-chemin entre une pâte à tartiner et une crème au chocolat. Ainsi, on retrouve l’onctuosité de la crème avec le côté « colle aux dents » d’une pâte à tartiner. Personnellement j’adore. Tout comme la texture, le goût est à l’opposé de celui des pâte à tartiner sûrement dû, entre-autre, au fait qu’il n’y ait pas de noisettes. Essayez d’imaginer une tablette de chocolat au lait Milka avec un fourrage goût toffee/caramel mou type Quality Streets. Bien que ce soit quand même assez sucré, une pointe d’acidité fait son apparition en fin de bouche (genre je déguste du vin).

En ce qui me concerne je n’étalerai pas le Philadelphia au chocolat Milka sur du pain. Mon conseil serait d’en manger une petite cuillère avant de boire un bon expresso. Le top !

Pour rester dans les infos sur le Philadelphia, sachez que Kraft est en train de tester une possibilité d’introduire ce fromage frais sur le marché français. Selon Linéaires, l’expérimentation a lieu dans Carrefour et Géant Casino et Carrefour du Sud-Est, dans les environs d’Angers et dans les Monoprix parisiens. Si les tests de vente sont concluants, on pourra enfin faire des cheesecakes maisons !

Avant de terminer, sachez que Balade vient de lancer en Belgique une nouvelle pâte à tartiner qui serait moitié moins calorifique d’une pâte classique.

Comptez 295 kcal pour 100g de Philadelphia au chocolat Milka et une disponibilité en Allemagne. Pour la France, je ne sais pas.

Test : Crunchy, la pâte à tartiner d’Ovomaltine

Crunchy par Ovomaltine (Wander AG filliale de Associated British Foods) serait-il un challenger sérieux face au Nutella sur le marché des pâtes à tartiner? Selon Bertrand, notre testeur du jour, il semblerait que oui !

A la différence du Nutella, Crunchy croustille grâce aux « particules croustillantes d’Ovomaltine ». Bien entendu, Bertrand n’oublie pas de me signaler que le côté fondant est très présent. La texture est très souple et onctueuse et le goût de chocolat au lait et noisette (un mélange de Nutella, de chocolat Kinder et de biscuit) est excellent. Pour notre testeur, le Nutella serait plus compact alors que Crunchy est crémeux et mousseux à la fois.

Pour Bertrand, Crunchy est un « vrai régal, à manger à la petite cuillère ».

Je viens d’ailleurs de repérer cette pâte à tartiner dans les rayons de Rewe (une chaîne allemande de supermarchés). Crunchy va très certainement venir égayer mes petits déjeuners (c’est trop tôt!).

Si vous avez goûté Crunchy, vous en avez pensé quoi?

Comptez 2.70 pour 400g.

Edit :

Pour info, NewTree vient de sortir une pâte à tartiner qui contient 0% d’huile soit un total de 304 kcal pour 100g (530 kcal pour le Nutella)

Pub

Recherche

Revue de Presse

  • No bookmarks avaliable.

Blogoliste

Commentaires récents

Catégories

Étiquettes

Articles récents



En passant