Découverte de la gamme des glaces pelables chez Nestlé

C’est en mars 2011 que je vous présentais Eskimo Monkey, une glace lancée en 2010 que l’on pèle comme une banane ! Développée initialement pour le marché thaïlandais, ce produit a fait son petit bout de chemin jusqu’en Serbie puisque c’est dans ce pays que la blogueuse de « Merlin and Rebecca » a pris les photos suivantes.

glacepelable

Je ne connais pas la saveur de cette glace en Serbie, mais les Thaïlandais ont droit à un coeur à la vanille recouvert d’une gelée aromatisée au raisin blanc.

Bien que super étonnant, ce concept de glace pelable semble rencontrer un succès non négligeable puisque Nestlé Thaïlande a depuis développée toute une gamme.

Cela commence par Eskimo Monkey Hero (2010) qui n’est autre qu’une version plus énigmatique de Eskimo Monkey. En effet, la coque gélifiée à la fraise renferme un coeur décliné dans 4 couleurs.

Nestle_Eskimo_Monkey_Hero
Par la suite, c’est Eskimo Monkey Tooga (2012) qui fait son apparition où la nouveauté réside maintenant dans la gelée. Cette dernière est composée de deux couches aux couleurs et saveurs différentes. Alors que la première est verte et à l’ananas, la deuxième est orange et parfumée à la fraise. Le coeur serait un sorbet au parfum surprise.

Enfin, Eskimo Mummy (2012) vient clore les déclinaisons des glaces pelables en modifiant un peu le concept d’origine. Alors que les trois autres devaient être pelées comme une banane, celle-là se consomme en déroulant la gelée qui ne forme plus une coque, mais une lanière. Bien que verte, elle est aromatisée au cassis et le coeur est lui à la vanille.

eskimomummy

Ce qui est quand même étonnant, c’est que les informations et visuels de ses glaces sont très rares voir inexistantes alors que le concept est tout simplement génial !

Test : les Galettes de pomme de terre par Mousline

Le Modern Cooking est l’une des nouvelles tendances dans le marketing alimentaire qui permet de donner l’impression aux consommateurs qu’ils font de la cuisine sans vraiment en faire. C’est aussi un moyen très efficace de redynamiser à moindre coûts des produits ou des marques qui ont vu leurs marges se rétrécir avec le temps et la concurrence. La préparation pour galettes de pomme de terre par Mousline (Nestlé) est un excellent exemple.

galettemaggi1

Chaque paquet (2*125g – ~3€) contient un mélange de pomme de terre (59%), des farines de sarrasin et de riz, du sirop de glucose, de la poudre à lever, du sel, du beurre de cuisine des arômes et aromates (curcuma, poivre, noix de muscade) et le duo émulsifiant/antioxydant. Pour obtenir de la pâte à galette, il faut y ajouter un oeuf, 300 ml de lait et deux cuillerées à soupe d’huile. Ensuite, libre à chacun d’améliorer la recette en y incorporant d’autres ingrédients comme des légumes râpés ou du jambon. Pour les miennes, mon choix s’est porté sur du fromage râpé, de l’ail semoule et du basilic que j’avais au congélateur.

galettemaggi2

Après un rapide repos de 5 minutes, la pâte est prête à être cuite. La cuisson est très rapide, mais je ne sais pas pourquoi toutes mes galettes se retrouvaient avec une face presque noire alors que je les retournais au bout de 45 secondes maximum.

galettemaggi3

D’apparence, ces galettes font beaucoup penser à un pancake américain. Par contre, la texture se révèle plus « sèche » et « râpeuse » en bouche. On retrouve un peu d’onctuosité à coeur, mais il faudra tout de même servir ces galettes avec une sauce (tomate par exemple) pour trancher avec cette sensation sèche. En terme de goût, je n’ai pas retrouvé le goût de la pomme de terre comme celui des purées.

galettemaggi4

Les galettes de pomme de terre Mousline, même si elles ont leurs défauts, se révèlent être un accompagnement intéressant et différent de ce que l’on a l’habitude de manger. En ce qui me concerne, je les servirai toujours avec une bonne sauce sans quoi ce serait un peu fade.

Nesfluid arrive à Hong Kong !

La semaine dernière, Nestlé annonçait l’arrêt de production de Nesfluid pour diverses raisons. C’est lors d’un weekend prolongé à Hong Kong que j’ai eu la surprise de découvrir dans les rayons d’un supermarché de type Grande Epicerie ou Lafayette Gourmet des bouteilles de Nesfluid !

Vendues à 3.8€ la bouteille (38 HKD), Nesfluid serait un produit nouvellement arrivé si l’on se réfère à l’étiquette. Ce que je me demande maintenant, c’est si Nestlé stoppe la commercialisation de Nesfluid uniquement en France et tente de réussir à en vendre à l’export ou bien s’il s’agissait tout simplement des « restes » ?

A vos avis !

Nestlé stoppe la production de Nesfluid

Nesfluid a fait son apparition dans les linéaires il y a tout juste un an. Cette gamme de 5 boissons reposait sur le principe de l’Hydranutrition, un concept développé par Nestlé qui était censé mêler les bienfaits de la nutrition à l’hydratation qui selon la marque sont « deux notions essentielles pour notre bien-être ».

Bref…

Selon La Tribune, Nesfluid aurai dû générer 100 millions de chiffre d’affaire d’ici à 2015… Nestlé, qui vient de perdre « plusieurs dizaines de millions d’euros » avec ce projet, a annoncé l’arrêt définitif de Nesfluid. La raison officielle avancée par le groupe de cet arrêt de production est liée au « contexte économique ». Tout comme Jean-Christophe qui a fait une belle analyse sur Drinky, je suis plutôt dubitatif quant à la raison évoquée. Un concept marketing un peu trop fumant saupoudré de poudre de perlimpinpin et un prix très élevé d’1.25€ les 25cl ont fait que dès le lancement, je me suis questionné sur la durée de vie de Nesfluid. Même les distributeurs ne semblaient pas y croire vu le peu d’enthousiasme pour référencer Nesfluid et Nestlé a même dû faire des « chèques de référencement » aux centrales pour que son produit apparaisse dans les rayons.

D’ici quelques jours, Nesfluid aura complètement disparu des rayons le temps que les derniers stocks soient vendus ou tout simplement jetés à la poubelle…

Vous y avez goûté à Nesfluid ? Vous en avez pensé quoi ?

Babynes, la machine a lait infantile par Nestlé

Après avoir investi le marché du café avec Nespresso puis celui du thé avec son sytème fermé Special T, Nestlé – l’inventeur du lait en poudre – vient de présenter sa nouvelle solution pour les parents qui ne sont même plus foutu de faire un bib’ de lait à leur bébé. Babynes a ainsi été créé afin de permettre la préparation d’un biberon de lait infantile « d’une seule main, sans grumeaux et en moins d’une minute ».

Cette machine (que je trouve ultra moche) fonctionne avec une série de 6 capsules différentes dont la taille et les nutriments ont été adaptés en fonction de l’âge du bambin. Une 7ème capsule appelée  »Sensitive »  est présenté comme étant une « aide ponctuelle aux problèmes digestifs mineurs » (comprenez par là : flatulences, crampes abdominales, constipations et coliques).

Afin d’assurer une hygiène et une sécurité irréprochable, chaque capsule Babynes est équipée d’un filtre. Ce dernier permet d’éliminer les bactéries présentes dans l’eau du robinet ce qui permet de ne pas la bouillir au préalable.

Babynes est pour le moment uniquement disponible en Suisse et au Liechtenstein au prix de 249 CHF soit environ 204€. A découvrir prochainement en magasin pour enfant et magasins spécialisés. Au niveau des capsules, comptez entre 40€ et 43€ pour une boite de 26 capsules et 45€ pour 26 doses Sensitive. Si vous utilisez du lait infantile classique, sachez que cela vous reviendra 5 fois moins cher…

Pub

Recherche

Revue de Presse

Blogoliste

Commentaires récents

Catégories

Mots-clés

Articles récents



En passant