La Vosgienne parfum fraise

Les pastilles La Vosgienne au suc de pin… que de souvenirs. Ces bonbons à sucer, inventés en 1927 par un pharmacien des Vosges, ont pour moi un doux souvenir d’enfance. Quand j’étais malade, ma grand-mère avait toujours une boîte de La Vosgienne dans un tiroir pour que la gorge de son petit-fils lui fasse moins mal (« tiens prends un bonbon qui pique »).

En 1987, la marque a été rachetée par General Foods (qui depuis a été renommée Kraft Foods). Maintenant, La Vosgienne fait partie du portefeuille de marques de Cadbury qui elle-même fait partie de Kraft Foods depuis le 2 février 2010.

Depuis sa création, la recette des La Vosgienne Suc des Vosges est inchangée. On note quand même une évolution du graphisme de la célèbre boîte en métal. Les quelques tentatives d’élargissement de la gamme se sont soldées par des échecs. En effet, c’est en 1993 que sont lancées les recettes Suc de Réglisse, Suc de Framboise et Suc de Menthe. En 1997, l’entreprise arrête la recette à la menthe et c’est le même sort que vont connaître les recettes à la réglisse et à la framboise deux années plus tard. La gamme Gommes Fraîches est lancée la même année.

Cette année, Cadbury tente à nouveau de décliner dans une recette fruitée son bonbon à sucer. Ainsi, vous verrez apparaître dans les rayons un parfum fraise. Pour l’occasion, la pastille aura la forme du fruit. On nous annonce aussi une version en sachet.

Peut-être que dans plusieurs années, un petit garçon ou une petite fille viendra me voir et dira : « Dit papy, j’ai mal à la gorge. Tu n’aurais pas un bonbon qui pique à la fraise ?» …

Comptez 2,25€ pour une boîte de 125g et 1,90€ par sachet de 160g.

Le Rocher Suchard en version mini

Alors que Suchard avait annoncé lors de la soirée Le 8 by Suchard un format « duo », voilà que sont annoncés les Suchard Mini.

Vendu dans une « boîte présentoire » (je sais pas trop comment appeler ça), le Suchard mini pèse 12g au lieu de 35g. Dorénavant, pour ceux qui trouvaient que le rocher classique était trop gros, vous n’avez plus d’excuses… quoique…

Le format duo (2*35g) est vendu 1.25€ et le mini (16*12) coûte 3.95€. Après avoir fait une rapide règle de trois, on découvre que le kilo en « duo » revient à 17.86€ alors que les minis atteignent … 20.57€ le kilo.

Messieurs les industriels, pourriez-vous arrêtez de vendre moins pour plus cher? D’avance merci.

Test : Papillon par Suchard, le chocolat 5 en 1!

Après le test des Melo-Cakes, on continue aujourd’hui avec un autre produit super slurp!

Dégotés à la gare ferroviaire de Genève, Papillon de Suchard (Kraft Foods) est présenté comme un bonbon au chocolat. Ce qui me paraît intéressant dans ces « pralines fourrées », c’est que l’on retrouve 5 composantes très gourmandes dans un même chocolat. Ainsi, la gaufrette est recouverte de chocolat noir qui est lui-même pris en sandwich par une crème au lait et une autre au cacao et le tout est recouvert de chocolat au lait. Tout un programme.

Une fois que l’un a ouvert l’emballage orange, on se retrouve avec un petit rectangle bombé que ne paye pas de mine. Il cache bien son jeu le petit, car quand on croque… Trop top!

On pourrait croire que toutes les saveurs se mélangent, mais ce n’est pas le cas. On les ressent toutes très distinctement. Imaginez un peu : le fondant du chocolat au lait avec les deux crèmes pour continuer par le craquant de la gaufrette et terminer en beauté avec la force du chocolat noir!

Malheureusement, il n’y a que 13 pièces dans le paquet. Ce n’est pas suffisant!

A voir aussi:

Test : Melo-Cakes par Milka

C’est lors d’un rapide arrêt à Bruxelles, que j’ai découvert un produit inconnu en France (où alors très discret) vendu sous la marque Milka (Kraft Foods). Si l’on tient compte de la description de Melo-Cakes que l’on trouve sur l’emballage, il s’agit d’un « biscuit (23%) et fourrage confiseur aéré (37%), enrobés de chocolat au lait du pays alpin (39%) ». En fait, le « fourrage confiseur aéré » n’est autre qu’une sorte de guimauve.

Lorsque l’on ouvre le paquet, on retrouve 6 petits dômes bien alignés par 3 dans leur barquette, prêt à être dévorés par les gourmands!

Lorsque l’on croque dans un Melo-Cake on ne ressent pas tout de suite la guimauve, mais plus la coque de chocolat et le biscuit. Ce n’est qu’une fois en bouche qu’on découvre bien les 3 textures. Par contre, j’avais imaginé que le biscuit serait croquant, alors que ce n’est pas le cas. On se retrouve plus avec quelque chose qui se raproche d’un sablé assez épais et plutôt mou.

En terme de goût, le chocolat est tout à fait comparable à la tablette de chocolat classique de chez Milka. Une valeur sûre! La guimauve n’a rien à se reprocher non plus. Elle gagnerait simplement à être un peu plus ferme à la manière de celle des oursons en guimauve. On remarque aussi qu’il y a une petite couche semblable à du miel (au niveau de l’apparence et du goût) entre la guimauve et le biscuit. Étonnamment, la liste des ingrédients ne fait pas mention du miel.

Et bien, il est vraiment dommage que les Melo-Cakes ne soient pas présents en France (ou en tout cas pas dans le supermarché près de chez moi). Ces petits dômes se laissent manger sans aucun problème!

Comptez 1.60€ pour 100g.

Test: Les Macaroni & Cheese par Kraft Foods

Les Macaroni & Cheese m’ont été rapportés par  Chloé lors de son voyage aux Etats-Unis en janvier. Oui je sais, j’ai pris mon temps pour les tester…

Je ne vous cache pas que j’étais très enthousiaste de goûter ce plat qui, selon l’image que j’en ai, est très réputé de l’autre côté de l’Atlantique. Mais quelle déception!

Pour ne pas faire durer le suspense (qui est intenable), je serais très bref: les Macaroni & Cheese c’est vraiment @#*ù%^£& (comprenez très dégoutant).

macaroniandcheesetest1

En effet, on se retrouve avec des pâtes à mélanger avec du lait et une sorte de poudre orange qui donnera le « cheese ».  Pourquoi pas… Une fois en bouche, la texture n’est pas du tout agréable. C’est limite gluant… La préparation est très salée et on ne sent pas du tout le goût du fromage. Bref, très peu pour moi…

Le paquet de 206g coûte 1.79$.

Merci Chloé de mi amor!