Test : Nutella Bready, les sticks gourmands !

Théo est un fidèle lecteur de MiamZ qui a voulu contribuer à cette quête des découvertes des nouveautés et innovations du paysage alimentaire en testant le fameux et attendu Nutella Bready.

—-

Depuis le début de l’année 2013, des pages de réclamation pour le « Nutella Bready » sont apparues dans pas mal de mes journaux habituels, ce qui avait attiré mon attention. Mais malheureusement je ne parvenais absolument pas à en trouver dans les supermarchés du coin.

nutellabready1

Puis, hier, par hasard, il se trouve qu’en faisant mes courses, ils étaient en tête de gondole avec une présentation très tape-à-l’oeil, puisqu’un présentoir leur était spécialement dédié. J’ai donc sauté le pas sans hésiter.

nutellabready5

Ces biscuits sont des petits « pains » ( j’appellerais plutôt ça « gaufrettes » ) fourré(e)s au Nutella, particulièrement croustillants, et avec de petites graines de céréales à l’intérieur. Ils sont vendus par paquets de 8, chacun étant présenté dans un emballage individuel. Ferrero souhaite apparemment inviter les enfants et ados à adopter une nouvelle habitude pour le petit-déjeuner ou le goûter, et nous invite à tremper les petits pains dans du lait ( ce qui n’est évidemment pas sans rappeler le mode de consommation des Oréo de Kraft Foods ).

nutellabready4

nutellabready2

J’ai donc pris un verre de lait et me suis aventuré dans cette expérience inédite ! Les gaufrettes sont effectivement assez croustillantes et on sent bien le fourrage au Nutella, quant aux « billes de céréales », je n’ai pas réussi à distinguer leur goût, ni leur texture, mais elles renforcent le côté gourmand du produit. Le goût du lait se marie assez bien avec celui de la pâte à tartiner. Pas de mauvaise surprise, donc, c’est vraiment un produit qu’on mange avec plaisir – Nutella oblige ? – et contrairement à ce que j’imaginais, le goût est assez différent de celui des Kinder bueno, mais aussi meilleur que celui des Nutella&Go, dont le goût des gressins me déplaît.

nutellabready3

Le rapport quantité/prix est par contre assez décevant, je n’ai plus le prix exact en tête, mais, croyez-moi, ils se mangent très vite !

A réserver donc aux personnes flemmardes qui ne souhaitent pas à avoir à se faire des tartines le matin, ou tout simplement aux curieux.

Nutella Bready, saumon Ïod et chips aux saveurs étonnnantes

Tiens, ça fait pas mal de temps que je ne vous ai pas fait un petit florilège des nouveautés/innovations alimentaires qui peuplent les rayons des supermarchés français, mais aussi étrangers. Tous les produits qui vont suivre ont été découverts grâce à XTC, un cabinet de conseil spécialisé en innovations alimentaires et partenaire du SIAL depuis 1996.

Nutella Bready est une nouveauté que Ferrero aurait lancé l’année dernière uniquement en test dans une toute petite sélection de supermarché des Alpes Maritimes, selon la rédactrice du blog P’tits Piments. Ce que l’on découvre sur les rares photos disponibles c’est que Nutella Bready est un snack composé d’une gaufrette proche de celle du Kinder Bueno et fourrée de Nutella. Ce produit bien mystérieux serait donc le futur lancement de Ferrero ? L’avenir nous le dira. Par contre, on peut imaginer un lancement dans des pays parlant le français, l’allemand et l’italien si l’on s’appuie sur les langues des différents packagings.


nutellabready

Une nouvelle marque va tenter de faire du bruit dans le monde du saumon fumé. Appelée Ïod, cette dernière propose du saumon fumé loin des codes très classiques de cette catégorie. Au-delà d’un packaging plutôt tranchant et graphique, ce sont les recettes qui ont attiré mon attention. Ainsi, en plus du saumon fumé nature, on retrouve des gammes plus insolites comme les parfumés et les kids. Dans la première, attendez-vous à des saveurs surprenantes comme l’orange, la pistache, la figue/châtaigne et le coquelicot. Du côté des kids, c’est complètement détonnant puisqu’ils ont droit à du saumon au miel, bonbon fraise ou encore mouillettes ! Terrible !

iodsaumonfumé

Après avoir beaucoup fait parler d’elle l’année dernière avec sa saveur caramel au beurre salé, la marque de chips Bret’s a dévoilé ses nouveautés 2013 dont fait partie la saveur carbonara. Toujours dans les saveurs insolite, la marque Terra Chips propose elle une référence au pain d’épices en Suisse.

chipscarbonarapaindepices

J’ai hâte de voir ce que les marques nous réservent pour cette année 2013.

Test : Pocket Coffee, l’expresso italien dans la poche

Les produits que l’on trouve aux caisses sont typiquement le genre d’articles que l’on achète sur un coup de tête, que ce soit la boîte de chewing-gum pour la voiture ou bien la barre chocolatée pour combler un petit creux. Et bien c’est de cette manière que j’ai découvert et acheté Pocket Coffee, une gamme de chocolat fabriquée par Ferrero.

Ce qui m’a intéressé dans Pocket Coffee c’est l’idée de dire « on vous propose un moyen de retrouver le goût d’un véritable expresso italien avec un bon chocolat quand vous le voulez, où vous le voulez et sans machine ». Pour ce faire, on retrouve dans chaque bouchée de 12g :

  • 54% d’un fourrage liquide à base d’expresso
  • 23% de chocolat noir
  • 14% de chocolat au lait
  • la quantité totale de cacao est de 24% et 19% pour les extraits de café et d’expresso 100% arabica

Pour continuer dans les chiffres, on apprend qu’il faut environ 24h pour fabriquer Pocket Coffee, de la torréfaction des graines de café jusqu’au remplissage des bouchées. Pour garder toutes les saveurs, le coeur liquide (comme les chewing-gum) est intégré le plus rapidement possible dans le chocolat. Cela permettrait de garantir un goût très proche d’un vrai expresso que l’on dégusterait avec un bon morceau de chocolat noir.

Après, entre la théorie et la pratique… Hum…

Je trouve l’idée vraiment géniale, la texture très intéressante et surprenante, mais le goût ne m’a pas convaincu. Lorsque l’on croque dans Pocket Coffee, on découvre que le coeur liquide d’expresso est emprisonné dans une sorte de coque qui me semble être à base de sucre. Ce sont les 3 différentes sensations, le fondant du chocolat, le craquant de la coque et la « fluidité » du coeur qui font que la texture finale est vraiment top. Le goût est comment dire… décevant. On ressent bien la force du chocolat noir (mais je préfère de loin celui au lait), mais pas du tout la subtilité des arômes d’un bon expresso. J’ai trouvé  le coeur bien trop sucré et acide. Ca ne fonctionne pas. Et puis, entre nous, un expresso froid…

L’emballage n’indique pas s’il y a la présence de caféine dans Pocket Coffee. S’il y en a et même si ce n’est pas le positionnement choisi par Ferrero, ça pourrait être une forme de chocolat énergisant, non ?

Nutella sort en format poche

Tout comme la boîte en métal du Liberty by Tic Tac, le nouveau pot de Nutella (Ferrero) sera uniquement disponible dans les commerces de passage à la manière des gares et aéroports. Selon Serge van Wijck, Travel Market Marketing Manager, ce format permettra de combler le manque des aficionados de cette pâte à tartiner qui ne pouvaient pas en manger lorsqu’ils voyageaient.

Disponibles à l’unité dans des pots de 30g, il sera aussi possible d’acheter un pack de 7 appelé Weekly Pack pour tous les petit-déjeuner de la semaine.

Si vous souhaitez gagner des capsules compatibles Nespresso, vous avez jusqu’à dimanche 17 octobre pour vous inscrire.

Test : Ferrero Gran Soleil, la glace « chaude » digestive

C’est dans les rayons d’une épicerie italienne que j’ai découvert Ferrero Gran Soleil. Au début, je ne savais pas trop ce qu’est c’était. En y regardant de plus prêt, on découvre que c’est de la glace. Mais attention, ce n’est pas n’importe quelle glace ! Il s’agit d’une glace digestive à congeler chez soi. On se rapproche alors un tout petit peu de Ma Glace Maison d’Alsa, puisqu’il s’agit aussi de préparer sa glace à la maison.

Il y a un an environ, une rumeur circulait sur Unilever qui était soi disant en train de préparer une « glace chaude ». Le groupe l’a depuis démenti. Pourtant, une glace qui se conserve en ambiant (elle n’a pas besoin d’être mise au congélateur pour être conservée) a plusieurs atouts dont le principal concerne les économies d’énergie. En effet, il n’est pas nécessaire de mettre en place une chaîne du froid (autour de -18°C). On peut aussi parler du côté ludique du produit, puisque le consommateur à l’impression de participer au processus de fabrication. Et bien c’est exactement ce que Ferrero Italie a fait !

Présenté dans deux petits lingots d’un poids total de 130g, Ferrero Gran Soleil existe en une multitude de saveurs (ananas, café, citron, cappuccino, mandarine…). J’ai décidé de tester la saveur incontournable à savoir la vanille (Bourbon et de Madagascar s’il vous plaît).

Avant de pouvoir déguster cette glace digestive, il suffit de secouer énergiquement le lingot pour que le liquide soit bien mélangé, puis de le mettre au congélateur. Une fois que c’est dur… c’est prêt. Le résultat est tout simplement extra ! Le goût de la vanille et la pointe d’alcool (1.2%) flattent le palais. Il y a un petit truc en plus que je ne saurai décrire qui donne une saveur très agréable à cette glace. Il s’agit peut-être des extraits de plantes digestives. La texture est aussi beaucoup plus ferme que les glaces « classiques ». C’est tout à fait normal puisqu’il n’y a pas eu d’ajout d’air (qui peut représenter jusqu’à environ 50% du produit sur certaines références).

La taille des lingots est tout à fait adapté au mode de consommation (un petit plaisir à l’improviste) ainsi qu’à ces supposées vertus (le petit digestif en fin de repas).

Enfin, on note que Ferrero Gran Soleil est sans colorants ni conservateurs. Il y a simplement des texturants (pectine et alginate de sodium).

Espérons que cette glace débarque en France. Elle est top !

Edit : il semblerait qu’on en trouve déjà chez Carrefour. Ouvrez l’oeil.

Pub

Recherche

Revue de Presse

  • No bookmarks avaliable.

Blogoliste

Commentaires récents

Catégories

Étiquettes

Articles récents



En passant