Un packaging pas si unique que ça…

Je ne sais pas si vous avez remarqué le nouveau packaging de certains Activia ? Danone met en avant l’argument suivant : « Toujours moins d’emballage et toujours aussi résistant ». En gros, si tu achètes du Activia, tu réduis tes déchets et ça c’est bien.

Par contre, quand on farfouille un peu dans les rayons des yaourts, on découvre que cet emballage n’est pas si unique que ça. L’argument avancé par Danone n’est pas exclusif au Activia. En effet, on remarque que le carton des yaourts Yoplait et de la MDD Monoprix est très similaire à celui du Activia.

Bref, tout ça pour vous montrer qu’il ne faut pas se laisser influencer par certains éléments mis bien en avant par certains industriels sur les emballages.

Comment valoriser un code barre?

Souvent relégués à l’arrière ou sous le packaging, les codes barres sont les « enfants illégitimes » des produits que l’on achète. Ben oui, personne ne veut les montrer, on les cache comme si on ne les assumait pas.

Et bien c’est sans compter sur l’agence CBX qui s’est chargée de revoir le design de certains emballages des produits de l’enseigne américaine Duane Reade. L’idée était de se servir du code barre et de le mettre en avant comme un élément à part entière du design.

Il faut avouer que le résultat est plutôt réussi non?

Certaines marques comme Mona ont aussi choisi de travailler le code barre, mais de façon plus discrète. Voici un petit exemple avec cette mousse au chocolat découverte dans un supermarché à Amsterdam.

Coca-Cola commence à mettre en vente sa PlantBottle

Annoncée en mai dernier, Coca-Cola va ou vient de mettre en vente sa PlantBottle dans plusieurs régions du monde.

plantbottle1

Mais qu’est-ce que la PlantBottle?

Il s’agit d’une nouvelle génération de bouteille censée réduire l’empreinte carbone du groupe. Pour ce faire, un nouveau composant a été inventé et intégré à hauteur de 30% dans les bouteilles PET (polyéthylène téréphtalate) ou bien plus familièrement les bouteilles en plastique.

plantbottle3

Ce composant est issu de la transformation de la canne à sucre et de la mélasse. Vu que ce sont des produits utilisés dans l’alimentation, l’idée est qu’à terme, on utilise des copeaux de bois ou de la paille de blé pour produire ces bouteilles.

Selon Coca-Cola, en tenant compte de toutes les opérations nécessaires à la fabrication de la PlantBottle, son bilan carbone est inférieur à celui d’une bouteille PET traditionnelle. Bien que le PET classique était déjà un matériau recyclable (on en fait des pulls par exemple), avec ces 30% de composés végétaux, cela permettra d’être moins dépendant du pétrole.

plantbottle2

Pour le moment, ces nouvelles bouteilles sont progressivement introduites dans différents pays. Ainsi, le Coca-Cola, Coca-Cola Light et Zéro en format 500ml et 2l sont désormais vendus dans un emballage PlantBottle. L’Ouest du Canada accueillera en décembre les boissons Dasani, Sprite, Fresca et Coca-Cola dans ces bouteilles à base de plantes. D’autres évènements comme les JO de Vancouver ou l’exposition universelle de Shanghai seront l’occasion de présenter la PlantBottle.

Ne soyons pas dupe, c’est n’est pas uniquement pour des raisons écologiques et durables que Coca-Cola innove dans ses emballages. Cependant, il est intéressant de noter que l’on se dirige doucement vers des emballes plus respectueux.

Qui sera le prochain?

Via

Pub

Recherche

Revue de Presse

  • No bookmarks avaliable.

Blogoliste

Commentaires récents

Catégories

Étiquettes

Articles récents



En passant