Concours : gagnez des oeufs Milka pour Pâques

Edit 25/03/2013 : vous avez été 379 a tenter votre chance pour ce concours Milka de Pâques. Merci à tous. Grâce au site Random, j’ai tiré au sort les deux gagnants qui sont Sabrina S. de Rouen (N° 202) et Laurent C. de Saint-Ouen-l’Aumône (N° 312). Si tout ce passe bien, les oeufs devraient arriver avant Pâques.

A bientôt pour un prochain concours !

——–

La déferlante des chocolats de Pâques a commencé voilà plusieurs semaines déjà dans les rayons des supermarchés. Qu’il s’agisse de coffrets thématiques, d’oeufs de toutes les tailles et pour tous les publics ou alors de créations originales par les chocolatiers, il y en aura pour tous les goûts et toutes les bourses. J’espère que vous avez finis votre stock de chocolats de Noël (il m’en reste plein), car on remet ça dans moins de 2 semaines.

157382-A_Milka Mini eggs 251g.eps

Milka fait bien évidemment partie des références inratables dans les rayons avec notamment ses Mini Eggs. Il s’agit tout simplement de chocolat au lait enrobé d’une coque en sucre coloré. Simple, mais efficace. Mais le mieux c’est que j’ai la possibilité de faire plaisir à deux d’entre vous !

La premiere personne a être tiré au sort remportera une boîte spéciale contenant quatre mini paquets et la deuxième se verra envoyer quatre minis paquets sans la boite.

Comme à chaque fois, ce cela vous intéresse alors courez remplir ce formulaire. Les noms des deux gagnants seront annoncés lundi 25 mars dans la journée.

7 commentaires | Classé dans : Général | Tags : , ,
Newtree réinvente le chocolat

Vous avez probablement croisé cette marque dans vos supermarchés depuis quelque temps. Newtree est un nouvel acteur sur le marché du chocolat. Elle se positionne à la fois sur 3 segments : le gourmandise, la dégustation et le bien être.

Parmi les produits : des tablettes, des mignonettes, des pâtes à tartiner et des barres. J’ai eu l’occasion de découvrir quelques nouveautés (sorties sur le marché français il y a peu de temps) : la pâte à tartiner et les barres.

La pâte à tartiner est une vraie révolution : 70% de graisses en moins et 40% de calories en moins qu’une pâte à tartiner au chocolat (type Côte d’Or ou Nutella). Pourquoi et comment ?

Petit tableau comparatif :

C’est tout simple, on remplace l’huile par du lait (enfin, en pratique c’est pas aussi simple !). Cela permet donc de faire baisser les calories (moins de lipides donc moins de calories). Pour les glucides, c’est pareil sauf que pour Côte d’or les glucides proviennent du sucre à 100% et pour Newtree, une partie des glucides provient du lait (le lactose).

Et si on goûtait?

Bien évidemment il ne faut pas s’attendre à un goût de Nutella vu que c’est une pâte à tartiner exclusivement au chocolat. En bouche, on retrouve un bon goût de chocolat, avec une texture assez fondante mais il manque quelque chose et c’est probablement la « sensation de gras ». Côté tartine, la pâte s’étale comme une pâte à tartiner classique. Résultat global : une pâte à tartiner peut-être pas assez « riche » pour les puristes mais il faut reconnaître la réussite de Newtree quant au goût chocolat de son produit et de la texture puisqu’il n’y a que très peu de matières grasses.

Prix : environ 3-4 euros le pot de 250 g (ça se paie la santé… !)

Les barres chocolatées sont la nouveauté de l’année pour Newtree. Elles se présentent sous forment de barres de 30g (5 carrés). La gamme se décline en 5 parfums au chocolat noir ou au lait, avec des ingrédients à vertus antioxydantes ou source d’omega-3 :

  • Superfruits (cranberry, grenade)
  • Speculos et graines de lin
  • Céréales et graines de lin, riz soufflé
  • Citron vert müesli, extrait de thé vert
  • Amandes grillées, graines de lin

J’ai goûté les barres Superfruits et Speculos. Le chocolat est de qualité, il est assez fin et s’associe très bien aux spéculos. Cependant, petit bémol sur la barre aux Superfruits où l’acidité des morceaux de fruits est trop forte vis à vis du goût du chocolat noir.

Prix : 1,50€ par barre.

Vous connaissiez ? Vous en avez pensé quoi ?

Article écrit par Sistaz.

Des tablettes de chocolat design

Quand le monde du design rencontre celui de l’alimentaire et plus particulièrement les tablettes de chocolat, cela donne les produits bons pour les yeux et les papilles qui suivent.

  • La marque Chocolate Edition par Mary & Matt

  • Les tablettes Kahve Dünyasi lorsque Istanbul était capitale de la culture 2010

Test : Pocket Coffee, l’expresso italien dans la poche

Les produits que l’on trouve aux caisses sont typiquement le genre d’articles que l’on achète sur un coup de tête, que ce soit la boîte de chewing-gum pour la voiture ou bien la barre chocolatée pour combler un petit creux. Et bien c’est de cette manière que j’ai découvert et acheté Pocket Coffee, une gamme de chocolat fabriquée par Ferrero.

Ce qui m’a intéressé dans Pocket Coffee c’est l’idée de dire « on vous propose un moyen de retrouver le goût d’un véritable expresso italien avec un bon chocolat quand vous le voulez, où vous le voulez et sans machine ». Pour ce faire, on retrouve dans chaque bouchée de 12g :

  • 54% d’un fourrage liquide à base d’expresso
  • 23% de chocolat noir
  • 14% de chocolat au lait
  • la quantité totale de cacao est de 24% et 19% pour les extraits de café et d’expresso 100% arabica

Pour continuer dans les chiffres, on apprend qu’il faut environ 24h pour fabriquer Pocket Coffee, de la torréfaction des graines de café jusqu’au remplissage des bouchées. Pour garder toutes les saveurs, le coeur liquide (comme les chewing-gum) est intégré le plus rapidement possible dans le chocolat. Cela permettrait de garantir un goût très proche d’un vrai expresso que l’on dégusterait avec un bon morceau de chocolat noir.

Après, entre la théorie et la pratique… Hum…

Je trouve l’idée vraiment géniale, la texture très intéressante et surprenante, mais le goût ne m’a pas convaincu. Lorsque l’on croque dans Pocket Coffee, on découvre que le coeur liquide d’expresso est emprisonné dans une sorte de coque qui me semble être à base de sucre. Ce sont les 3 différentes sensations, le fondant du chocolat, le craquant de la coque et la « fluidité » du coeur qui font que la texture finale est vraiment top. Le goût est comment dire… décevant. On ressent bien la force du chocolat noir (mais je préfère de loin celui au lait), mais pas du tout la subtilité des arômes d’un bon expresso. J’ai trouvé  le coeur bien trop sucré et acide. Ca ne fonctionne pas. Et puis, entre nous, un expresso froid…

L’emballage n’indique pas s’il y a la présence de caféine dans Pocket Coffee. S’il y en a et même si ce n’est pas le positionnement choisi par Ferrero, ça pourrait être une forme de chocolat énergisant, non ?

The Sommelier Collection et Cocktails : la rencontre de l’alcool et du chocolat

Deux grands noms dans le milieu du chocolat, Leonidas et Neuhaus, possèdent dans leurs catalogues des produits qui sont la « parfaite » fusion entre le chocolat et l’alcool tout en étant plus élaborés que les classiques pralinés fourrés au rhum ou au marc de champagne.

  • Cocktails par Leonidas

Cette nouvelle gamme de chocolats a été lancée au début de l’été. L’idée est de proposer des bouchés mêlant le chocolat (blanc, au lait ou noir) aux recettes de 6 cocktails ultra connus :

  • Tequila Sunrise (Chocolat blanc, fourrage ganache à base de Tequila, orange et grenadine)
  • Daiquiri (Chocolat au lait, fourrage ganache à base de Rhum, Cointreau, citron et banane)
  • Blue Lagoon (Chocolat noir, fourrage ganache à base de Curaçao et citron)
  • Mojito (Chocolat noir, fourrage ganache à base de Rhum menthe et citron)
  • Piña Colada (Chocolat au lait, fourrage ganache à base de Rhum, ananas et coco)
  • Sex on the Beach (Chocolat blanc, fourrage ganache à base de Passoa, Vodka et fraise)

Selon le site 1001 Cocktails, le goût serait « étonnement fidèle ». Si vous avez envie de prolonger vos vacances, vous savez ce qu’il vous reste à faire. Comptez 10,50€ pour une boîte de 18 chocolats.

  • The Sommelier Collection par Neuhaus

La maison Neuhaus propose un coffret qui devrait plaire aux adeptes du vin et du chocolat. En effet, elle a sélectionné avec l’aide de Maxim de Muynck, élu Sommelier 2009 par le guide Gault Millau, des chocolats à consommer avec du vin. C’est donc dans sa gamme de pralinés et autres ganaches que Neuhaus a trouvé des chocolats permettant d’atteindre
« l’accord parfait » avec du vin. Voici quelques-unes des recettes :

  • 1857 (chocolat au lait fourré de praliné au speculoos)

  • Jean (ganache au chocolat noir intense – 64% – du Pérou enrobée de chocolat noir)

  • Suzanne (praliné et ganache à la framboise recouvert de chocolat noir et éclats de framboise)

Par contre, je n’ai pas pu trouver des exemples des vins proposés qui figurent dans le guide de dégustation compris dans le coffret. Comptez 22€ pour une boîte de 16.

Pub

Recherche

Revue de Presse

Blogoliste

Commentaires récents

Catégories

Mots-clés

Articles récents



En passant