Test : le calamar au beurre de cacahuète

En Corée du Sud il ne fait pas bon d’être un poulpe ou un calamar. En effet, alors que le premier est souvent mangé cru et encore vivant, le deuxième peut-être dégusté séché (le test bientôt) ou bien cuit au four et aromatisé au beurre de cacahuète.

C’est la découverte que j’ai faite lorsque je suis allé passer une journée à Lotte World, le plus grand parc d’attraction en intérieur du monde. Il était très aisé de savoir quand un stand proposait ce snack particulier, car une puissante odeur d’huile mêlée à du beurre de cacahuète en émanait. Curieux comme je suis, j’étais bien entendu obligé de payer les 4000 Won (~ 2.50€) et vous en faire un test.

Le packaging est plutôt bien pensé puisqu’il suffit de soulever un volet sur la face avant pour accéder aux fameux morceaux de calamar aromatisé au beurre de cacahuète. A première vue, le calamar à une apparence très proche des frites à la différence que les morceaux font bien 20 cm de long.

Les première bouchées sont totalement déroutantes. Ce n’était ni mauvais, ni bon, ni dégoûtant, ni délicieux, mais ni bof non plus. A mon sens c’était tout à la fois, c’est pourquoi le mot « déroutant » est approprié pour ce snack. La texture m’a semblé loin de ce que je connais du calamar à savoir une sensation proche du caoutchouc. Au contraire, on se trouvait avec un produit bien ferme. Je ne pourrai pas vous dire si le goût était éloigné de celui du beurre de cacahuète classique à cause du mélange avec le calamar, mais c’était « spécial », très difficile à définir et totalement nouveau pour moi.

Au final, j’en ai mangé plusieurs morceaux sans pour autant finir le paquet. On verra si ce sera pareil pour les chips d’algues aromatisés au poulpe…

Dsl pour la qualité des photos, mais je n’avais pas mon appareil habituel ce jour-là.