Test: Slow Cow, la boisson apaisante

Jean-Christophe vous présentait Slow Cow en septembre dernier. Pour rappel, il s’agit d’une boisson qui va dans la direction opposée des energy drinks puisque celle-ci « aide à apaiser l’esprit et le corps » au lieu de l’exciter.

En effet, on retrouve un certain nombre d’ingrédients aux vertus apaisantes. Ainsi, une canette de 250 ml contient plusieurs extraits de plantes :

  • 50 mg de fleurs de tilleul
  • 50 mg d’inflorescences femelles du houblon
  • 75 mg des parties aériennes du passiflore
  • 75 mg de racine de valériane
  • 75 mg de fleurs de camomille
  • 25 mg de théanine fabriqué par l’entreprise Suntheanine

slowcow

Ce qui surprend dès l’ouverture de la cannette, c’est la couleur de Slow Cow. Est-ce que ce bleu très pâle a été choisi pour renforcer l’image apaisante de cette boisson? Surement. Par contre, est-ce que c’est un choix judicieux? Certains diront « oui ». Personnellement, j’ai toujours eu un peu de mal avec les boissons aux couleurs farfelues et/ou extravagantes.

L’odeur de Slow Cow est très agréable. Les arômes naturels et artificiels d’agrumes et de pitahaya donnent une petite touche de légèreté.

Une fois en bouche c’est aussi très plaisant. Beaucoup moins sucrée qu’un energy drink, Slow Cow se boit comme du petit lait. Par contre, on note tout de même un petit arrière-goût « chimique » dont on se passerait bien, peut-être à cause du sucralose.

Tiens justement, je me demande pourquoi certains industriels utilisent l’aspartame alors que d’autres se tournent vers le sucralose. Quels sont les critères de choix?

En ce qui concerne les effets apaisants, je n’ai rien noté de significatif.

Slow Cow n’est pas encore disponible en France. Par contre, nos amis Québécois en trouveront chez Super Sagamie et Couche-Tard.

Edit: Voici le test de Clément.

00:30, je dépschitte la canette de Slow Cow confiée par mon estimé ami Christopher, dans l’espoir de calmer au mieux mes connexions interneuronales.

Pendant un court instant un goût sucré qui rappelle les energy drinks saisit les papilles puis s’évanouit en laissant un parfum fort agréable de fleurs diverses et variées.

Premières impressions : avec ce goût qui s’évanouit assez rapidement pour rejoindre des saveurs beaucoup plus douces, j’ai eu la sensation très psychologique d’obtenir l’effet inverse d’un energy drink (dont le goût très sucré demeure un petit moment sur la langue).

Un + sympa, les 0 calories affichées sur la canette qui enlèvent tout sentiment de culpabilité. Côté effet, je pourrai pas être très objectif car déjà fatigué au début du test, mais en tout cas aucun effet excitant à dénoter, et même une bonne envie d’aller lire un bouquin et s’endormir gaiement dans son petit lit douillet.