La frénésie du Pepero Day

Le 11 novembre est une date importante dans de nombreux pays. Ainsi en France, cette journée est une commémoration de la signature de l’Armistice de 1918. Pour les coréens, il s’agit du Pepero Day.

pepero10

Durant cette journée que l’on pourra comparer un peu à la St Valentin (qui est aussi célébrée en Corée), il est commun d’offrir aux personnes chères et/ou aimées des boites de Pepero. Ce sont des biscuits identiques à nos Mikado, vous savez ces sticks de biscuits enrobés de chocolat, qui sont fabriqués par Lotte Confectionery. La gamme Pepero se compose des déclinaisons suivantes :

  • Chocolat
  • Éclats d’amandes
  • Éclats de cacahuètes
  • Fraise
  • Melon
  • Cookie blanc (Oreo)
  • Skinny
  • Double dip chocolat ou fraise
  • Tiramisu

peperogamme

Même si cette « fête » ou « célébration » n’a pas de fondement religieux ou historique, personne ici en Corée n’est d’accord sur ces origines. Certains disent que tout aurait commencé en 1983 lorsque deux collégiennes se sont offerts des boites de Pepero pour se souhaiter d’être grande et svelte. D’autres disent que la date du 11/11 a été choisie puisqu’elle rappelle la forme des biscuits. Il est important de souligner que Lotte a lancé le Pepero en 1983… la même année que la supposée légende.

Lotte se gardant bien de donner sa version, l’entreprise ne se prive pas de surfer sur le Pepero Day en transformant cette journée est une véritable frénésie ! Tout le monde s’y met : supermarchés, centre-commerciaux, supérettes, enseigne de maquillage qui possèdent aussi un rayon biscuits. Des marques concurrentes en profitent aussi comme Glico avec Pocky (inventé en 1966 au Japon), mais également des vendeurs de chocolat comme Hershey’s.

Je n’ai donc pas pu y échapper puisqu’une collègue en a offert à tout le bureau et j’ai également reçu un bon d’achat par Kakaotalk (l’équivalent de WhatsApp). Des stands ont également fleuri partout dans la rue ou dans le supermarché prêt de chez moi. Il est très impressionnant de voir la taille des linéaires spécialement montés pour cette date où les paquets se vendent à une vitesse folle.

pepero3

pepero8

Des packs spéciaux et boites cadeaux sont également créés pour l’occasion.

pepero7

pepero4

pepero6

pepero5

Les plus créatifs vendent même un assemblage de boites représentant des objets. Ainsi, j’ai croisé une rose, un coeur, une étoile, un chien et un lapin ! C’est fou je vous dis, c’est fou !

pepero1

pepero2

Pour accentuer encore plus le fait de partager et de s’échanger du Pepero, Lotte a transformé son paquet en carte postale prêt à l’envoi. Ainsi, l’arrière du paquet possède une zone pour le timbre, les adresses de l’expéditeur et du destinataire ainsi qu’un espace pour laisser un mot. Le texte en bas est le suivant : « Le postier va livrer votre paquet si vous apposez un timbre de 510 WON. Il est possible que les biscuits arrivent cassés, mais votre attention/vos sentiments seront bien livrés ».

pepero9

Même si le Pepero Day est au final une fête 100% commerciale,  je trouve ça mignon de voir les groupes d’amis marcher ensemble avec un paquet dans chaque main ou alors les couples ouvrant les coffrets cadeaux dans les cafés.

Test : les gaufrettes Oreo

Ça faisait une éternité que je n’avais pas écrit d’articles sur MiamZ. (Bouh pas bien !!) D’ailleurs, beaucoup d’entre vous se sont demandé si j’avais laissé tomber MiamZ et était passé à autre chose. Ces derniers mois il est vrai que je n’ai pas fait l’effort de prendre le temps pour publier en ligne mes découvertes culinaires pour en consacrer plus à l’apprentissage du coréen. Je travaille en effet maintenant à Séoul et j’ai consacré mes soirées libres à apprendre cette langue (qui est vraiment complexe).

Bref, assez parlé de moi, passons maintenant au produit que j’ai trouvé dans les rayons de E-Mart (l’équivalent d’un Auchan).

gaufretteoreo1

Cela fait longtemps que Oreo ne se limite plus uniquement être décliné en de nouvelles saveurs dans sa version « classique, le disque, puisque la licence se trouve maintenant sous forme de glace ou bien de gâteau à préparer soi-même pour n’en citer que deux. Et bien a Séoul, on peut se procurer des gaufrettes Oreo !

La licence de l’entreprise américaine Nabisco a été donnée au groupe Dongsuh pour le marché coréen. Chaque paquet contient 5 gaufrettes d’environ 10 cm de long et emballée individuellement.

  • 오레오 : Oreo
  • 웨하스 스틱 : Wafer stick – gaufrette (en forme de) stick
  • 초코: choco

gaufretteoreo2

L’odeur distincte et propre au Oreo se distingue directement dès l’ouverture du sachet. Heureusement, ces gaufrettes ne sont pas aussi sucrée que la version originale. Peut-être est-ce une particularité pour le marché coréen, puisque ce sont des personnes qui en règle générale mangent peu voire pas du tout sucré. Je devrais gouter à l’Oreo « original » que l’on trouve ici pour comparer.

gaufretteoreo3

En terme de texture, cela reste ni plus ni moins qu’une gaufrette avec son croustillement et sa sensation de légèreté. Tout comme pour l’odeur, le goût est également très similaire au Oreo « original ». Un bon point une nouvelle fois. Par contre, ce biscuit se distingue par sa couleur qui n’est pas noire, mais plutôt marron.

Au final, cette déclinaison du Oreo « original » est plutôt séduisante et a l’avantage d’être moins sucrée.

Le suremballage en Corée

Ce qui m’a le plus étonné dans les produits alimentaires coréens, ce n’est pas tellement le goût et les textures différentes, mais le suremballage que je trouve tout simplement ahurissant !

J’en avais déjà  rapidement parlé avec le test de Chocoseum et plus récemment avec le chocolat White Corn Angel. Récemment, je suis tombé sur l’exemple ultime que je me devais de vous présenter.

Dr.You, une marque de biscuit qui se veut trendy, propose un pack en forme de valisette pour sa barre de céréales et fruits secs. Cette valisette est composée d’un carton épais et d’un manche en plastique.

En l’ouvrant, on découvre 3 autres boîtes (une en carton et deux sachets en plastique) qui remplissent tout juste la moitié de l’espace présent dans la valisette.

Ces trois nouveaux emballages contiennent en tout 28 barres (quatre grandes et 24 petites bouchées), elles aussi emballées individuellement.

Il n’y a que moi qui trouve que les 3/4 de ces emballages sont inutiles ?

Test : Chocoseum, le Petit Ecolier version coréenne

C’est dans les rayons d’E-Mart, la plus grande chaîne de supermarchés de Corée, que j’ai découvert Chocoseum. Fabriqué par l’entreprise coréenne Crown, ce biscuit ressemble fortement au Petit Ecolier que nous connaissons bien en France vous ne trouvez pas ?

Chacun des 7 biscuits Chocoseum est emballé individuellement ce qui à mon sens est un suremballage inutile. L’emballage individuel est d’ailleurs appliqué  à presque tous les biscuits coréens que j’ai pu goûter. En y réfléchissant bien, le fort taux d’humidité en Corée l’été est peut-être une des raisons.

Bien que la forme du biscuit diffère un peu du célèbre Petit Beurre, c’est l’image de La Joconde qui m’a le plus interpellé. Pourquoi ce tableau et pas un autre ? Est-ce que l’image de La Joconde est considérée ici en Corée comme un argument de vente pour des biscuits ? Qu’en est-il du copyright ? Je n’ai pas de réponses à ces questions. Par contre, ce qui est certain c’est que Chocoseum fait tout à fait honneur au Petit Ecolier. Le biscuit est bien craquant tout en étant plus aéré que son homologue français. Avec ce test de Chocoseum, c’est la première fois en deux mois que je mange du chocolat en Corée et je n’ai pas été déçu ! Il est fin et doux, on en redemande !

Dommage qu’il n’y a que 7 biscuits dans la boite…

Pub

Recherche

Revue de Presse

  • No bookmarks avaliable.

Blogoliste

Commentaires récents

Catégories

Étiquettes

Articles récents



En passant