Test : Ice Cone, un snack à manger congelé

Ice Cone (아이스 콘 – aiseu kon) est sont biscuits apéritifs que j’ai trouvé voilà quelques mois dans le supermarché près de là où j’habite à Séoul. La raison pour laquelle je ne le mange qu’aujourd’hui est que je l’avais oublié dans mon congélateur. Oui, vous avez bien lu, j’ai stocké le paquet dans mon congélateur au lieu de l’habituel placard. Bien qu’il soit possible de le conserver dans un milieu ambiant, il est indiqué qu’il faut la manger congelé.

icecone1

Comme son nom l’indique, Ice Cone est un snack inspiré des glaces d’où la nécessité de le manger congeler. Le produit en lui-même n’a pas la forme d’une glace. Son apparence est proche de celle d’un Cheetos ou alors d’un Curly quoiqu’un peu plus épaisse. Ice Cone est un snack à base de maïs (les ingrédients indiquent que 50% des quantités utilisées viennent de France) sur lequel on a pulvérisé une sorte de glaçage. La base croustillante étant sèche, le passage au congélateur n’a pas de réel effet sur elle. C’est donc le glaçage sucré qui profite du passage au congélateur (20 minutes minimum sont conseillées).

icecone2

On se retrouve donc avec un glaçage… glacé qui a goût plutôt intéressant à mi-chemin entre la vanille est la banane. C’est la première fois que je rencontre cette saveur. Moi qui d’habitude n’aime pas le goût artificiel de la banane, celui-ci ne m’a pas gêné. Peut-être était-il adouci par la vanille ou alors c’est simplement le goût que les coréens aiment lorsqu’il s’agit de banane artificielle ? Le reste à le goût agréable et classique d’un apéritif à base de farine de maïs.

Ce snack est particulièrement intéressant et inédit pour moi, car en plus de jouer sur les saveurs et la forme, une dimension additionnelle est ajoutée à la texture grâce au passage au congélateur : un coeur croustillant et sec recouverte d’une surface sucrée et glacée. A voir si en France nous aurons le droit à ce genre d’innovation !

Test : les Apérigaufres, des gaufrettes fourrées pour l’apéro

Les Apérigaufres est le nouveau produit alimentaire commercialisé par Le comptoir des flandres.

Il s’agit de petites gaufrettes fourrées d’une préparation saveur chèvre/romarin, bacon ou gouda/cumin.

Voyons voir ce que les Apérigaufres chèvre/romarin ont à nous proposer.

aperigaufres1

Dès l’ouverture du sachet, on commence par une bonne impression avec une odeur de fromage de chèvre et de romarin.

Le fait que ces petites gaufrettes ne soient pas toutes identiques et qu’un peu de préparation déborde donne une petite image de « fait artisanalement ». Par contre, j’ai du mal à saisir la cohérence des formes de ces gaufrettes. En effet, certaines ont la silhouette d’un poisson ou d’une moule alors que d’autres ressemblent à une tranche d’agrume ou à un gland. Bref, c’est bizarre.

aperigaufres2

Par contre, une fois en bouche c’est vraiment pas top. Je ne sais pas si c’est à cause du fromage de chèvre en poudre, le miel ou bien le romarin, mais il y a quelque chose d’écœurant dans les Apérigaufres chèvre/romarin. Après en avoir mangé une, ça n’a pas été un plaisir d’en reprendre une pour écrire ce test…

aperigaufres3

Les Apérigaufres, une idée apéro’ qui change des cacahouètes et des chips, mais une saveur pas terrible.

Comptez autour de 2€ pour une boîte de 75g.

Pub

Recherche

Revue de Presse

  • No bookmarks avaliable.

Blogoliste

Commentaires récents

Catégories

Étiquettes

Articles récents



En passant