Test : le Fraisier par Alsa et Lenôtre

La préparation pour Fraisier est la deuxième recette d’Alsa créée en collaboration avec le célèbre traiteur Lenôtre. Bien que totalement différent en terme de saveur, le Fraisier est au final très proche du Royal Double Chocolat puisque deux plaques de génoise viennent enserrer une mouse.

Ce kit pour Fraisier contient un moule, une préparation pour génoise, une autre pour la crème mousseline et une dernière pour le nappage à la fraise. Les fraises fraîches ne sont pas fournies (ça parait logique, mais il est quand même bon de le rappeler). Comme pour le Royal Double Chocolat, la réalisation du dessert n’est pas bien compliquée, mais il faudra tout de même compter 1h pour le terminer.

Si l’on se tient uniquement à l’aspect esthétique, le Fraisier que j’ai préparé ne donne pas envie de le manger. En effet, même si la préparation des différents éléments (génoise, crème mousseline et nappage) est enfantine, le montage nécessite quand même un certain savoir-faire. Ajoutez à cela la qualité moyenne des fraises et vous comprendrez les raisons de l’allure déplorable de mon dessert. C'est pas demain la veille que je vais organiser ma propre fête d'anniversaire avec un gâteau pareil à la clé. La location de matériel de réception avec le buffet tout fait maison, ça sera pour une autre fois.

Par contre, le goût et l’odeur sont au top ! Le parfum de fraise est enivrant et le nappage est juste délicieux. Contrairement au Royal Double Chocolat que j’avais trouvé trop mou, le Fraisier – grâce aux fraises fraîches – est beaucoup plus ferme et on retrouve plusieurs textures différentes.

Au final, si vous n’êtes pas trop regardant sur la forme, le Fraisier par Alsa et Lenôtre devrait vous satisfaire. Par contre, si il n’y a pas que le fond qui compte, alors un fraisier acheté dans une pâtisserie est à conseiller.

Comptez autour de 5€ sans les fraises.

Test : le Royal Double Chocolat par Alsa et Lenôtre

Le partenariat entre la marque d’aide à la pâtisserie Alsa et le traiteur haut de gamme Lenôtre a amené la création d’une gamme de desserts plutôt « élaborés » à faire à la maison. Les amoureux du chocolat devrait être tentés par le Royal Double Chocolat alors que les amoureux des fruits rouges seront séduit par le Fraisier.

On commence par le test de la recette au chocolat et la découverte de la version fruitée se fera quand j’aurai le temps de la réaliser :).

Le contenu du paquet est très simple puisqu’on y retrouve 1 moule et 3 sachets :

  • La préparation pour le biscuit au chocolat
  • Des gouttes de chocolat pour la mousse
  • Du cacao en poudre pour la décoration finale

En plus de cela, il faudra prévoir 10 cl de lait, 30 cl de crème entière et 50g de sucre.

La recette du Royal commence par la préparation du biscuit. L’étape délicate arrive lorsqu’il faut étaler la pâte en un rectangle de minimum 18×36 cm puisque l’idée est de réaliser après la cuisson 2 carrés avec le gabarit fourni. Si votre four est trop petit (comme ça a été le cas pour moi), il faudra procéder en deux fois avec des plaques plus petites. En plus de cela, il faudra préparer un sirop et une mousse au chocolat avant de passer au montage. Je dois dire que ce dessert est vraiment très simple à préparer. La seule partie technique pourrait provenir de la mousse au chocolat.

Une fois en bouche, il est impossible de passer à côté de la très bonne saveur du chocolat. Là-dessus on est comblé. Par contre, j’ai un petit regret au niveau de la texture puisque c’est trop mou. Le biscuit (type génoise) est devenu tout spongieux et se fait presque oublier. Comme le contenu des deux autres sachets et totalement basique (du chocolat et du cacao), Alsa aurait pu apporter un réel plus à ce dessert en ajoutant  à sa préparation à biscuit des éclats de nougatine par exemple.

Bref, cette préparation est sympa, mais gagnerait vraiment à être améliorée.

N’oubliez par que Sébastien de Ma Boite Bio se tient prêt à vous concocter votre snack sur-mesure. Par contre, il ne faut pas oublier de s’inscrire

Test sponsorisé : la glace sans sorbetière par Alsa

C’est en février dernier qu’on apprenait qu’Alsa allait lancer pour l’été ses préparations pour macaron, yaourt et glace aux fruits.

Avec Ma Glace Maison, l’objectif était de proposer une solution permettant de faire de la glace à la maison d’une manière simplissime et sans sorbetière.

Faisons un petit point culture avant de passer à la préparation. Alors que les sorbets aux fruits sont fabriqués à base d’eau, de sucre et de fruits, la composition de la glace aux fruits est semblable à celle du sorbet à la différence des protéines et des graisses. Dans Ma Glace Maison, on retrouve les ingrédients suivants : sucre, dextrose, protéines végétales hydrolisées, pectine et acide citrique.

Puisque qu’on peut utiliser tous les fruits que l’on veut (sauf peut-être ceux qui sont trop liquide une fois mixés comme l’orange), j’ai décidé de faire un combo nectarine jaune / pêche jaune. La nectarine est dans le bol vert tandis que la pêche est dans le jaune.

Au niveau de la préparation, il n’y a rien de plus simple! Il suffit de mixer 500g de fruits avec la préparation Ma Glace Maison. Il faut le faire pendant 3 minutes pour incorporer de l’air dans le mélange.

Une fois que c’est prêt, on verse le tout dans un récipient que l’on mettra pendant 6 heures au minimum dans le congélateur. C’est tout!

Une fois le passage au congélateur terminé, la texture de ma glace combo nectarine / pêche est bien ferme et mousseuse. Le goût de la glace dépendra de la qualité des fruits utilisés. Faites bien attention de les choisir avec beaucoup de goût, votre glace ne sera que meilleure! Le seul défaut, c’est que mon combo nectarine/pêche était un peu trop sucré. Et c’est la petite faiblesse de Ma Glace Maison. En effet, la dose est calculée en fonction du poids des fruits et non en fonction du goût des fruits (ont-ils déjà beaucoup de sucre naturellement ?)

Quoi qu’il en soit, c’est vraiment agréable de pouvoir dire « c’est moi qui l’ai fait ! « .

Pour les adeptes de fruits rouges, n’hésitez pas à découvrir cette recette.

Comptez 2.49€ pour un sachet de 250g

Article sponsorisé

Test sponsorisé : les macarons au chocolat par Alsa

Après l’annonce de Mon yaourt maison et de Ma glace maison, la marque Alsa continue sur sa lancée avec sa préparation pour macarons au chocolat. L’idée est de mettre à disposition du consommateur la majeure partie des ingrédients nécessaires pour réaliser des macarons.

Ainsi, on retrouve dans ce paquet deux sachets:

  • Les ingrédients pour les coques (225g) : sucre, poudre d’amande (31%), chocolat en poudre (14% – sucre, cacao), blanc d’oeuf, antioxygène (E 304). Traces : blé
  • Les ingrédients pour le fourrage au chocolat (92g) : chocolat noir (65% – pâte de cacao, sucre, beurre de cacao, émulsifiant / lécithine de soja, extrait naturel de vanille), sucre, matière grasse végétale, amidon, gélifiant (carraghéanes). Traces : blé
  • Sans colorants ni conservateurs

Il faudra juste ajouter 2 blancs d’oeufs et 100ml de lait.

La première étape de la préparation des macarons consiste à réaliser le fourrage. Pour cela, on fait chauffer le lait dans lequel on ajoute le sachet adéquat. Une fois que tout est bien mélangé, on réserve dans le frigo.

Ensuite, on continue avec la fabrication des coques. Pour cela, il suffit d’incorporer le « sachet coque » dans les 2 blancs d’oeuf préalablement montés en neige.

Sur la notice du paquet, il est conseillé de répartir la pâte à coque avec une cuillère à café. J’ai préféré utilisé une poche à douille, car je trouve cela plus approprié pour cette étape.

Vous remarquerez qu’il n’est pas nécessaire d’acheter des poches spéciales. Un simple sac à congélation fait l’affaire. Si vous n’avez pas de douille, ce n’est pas grave. Un petit coup de ciseau dans un des angles du sachet et HOP, vous voilà avec une poche à douille de pro’! Bien entendu, il est conseillé de faire un nombre paire de coques…

On arrive à l’avant dernière étape : la cuisson. Elle va se dérouler en deux phases. La première consiste à insérer la plaque dans un four froid puis de faire chauffer le tout à la température minimale de votre four pendant 20 min. On terminera par une cuisson à 150° pendant 15 min.

Avant de pouvoir déguster les macarons, n’oubliez pas de les garnir avec le fourrage :). Je vous conseille de ne pas attendre que la plaque soit froide, car sinon elles collent au papier cuisson. C’était assez coton pour moi de les décoller.

En terme d’aspect, je trouve qu’ils sont un peu plat par rapport à ceux qu’on peut acheter chez les « spécialistes ». Vous avez pu remarquer que les coques ont eu tendance à s’étaler lorsque j’ai réalisé les « petits tas ».

Néanmoins, je dois dire que la texture est plutôt bien réussie. En effet, nos coques sont bien craquantes à l’extérieur et un peu collantes/moelleuses à l’intérieur. J’adore! Par contre, j’aurais préféré que le fourrage ressemble plus à une ganache au chocolat. Celle qui nous est proposée se rapproche du fourrage d’un éclair au chocolat. Je n’ai pas tellement aimé ce côté gélatineux. Mais bon, ça reste quand même très correct.

Enfin, au niveau du goût, ces macarons sont fidèles à ce qui est promis sur le paquet. Le chocolat est bien présent et c’est tout ce qu’on lui demande. Ce qui est aussi intéressant c’est qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un Bac+5 en pâtisserie pour faire ces macarons. C’est relativement simple. A mon sens, le mélange du « sachet coque » avec les oeufs en neige est le plus technique.

Et bien je dois dire que cette innovation est plutôt satisfaisante par rapport aux « artisanaux ». Certains macarons que l’on trouve dans les boulangeries ne s’en tirent pas aussi bien.

Comptez autour de 4.20€ pour un sachet de 12 macarons.

Dans la même famille, on retrouve les préparations pour Rochers Coco ou bien encore pour du pain d’épice.

Article sponsorisé

Faire ses yaourts et ses glaces maisons avec Alsa

Vendus sous la marque Alsa (groupe Unilever), Ma glace maison et Mon yaourt maison sont deux nouveautés attendues pour le mois de mars 2010 dans les linéaires.

Surfant sur la vague du « do it yourself », ces produits se proposent de vous aider à préparer des sorbets et des yaourts maisons sans prise de tête

  • Ma glace maison

Cette préparation à base de sucre et de gélifiant permettra de réaliser 900ml de glace maison sans sorbetière! Normalement, pour faire un sorbet il faut mixer des fruits avec du sucre et de placer le tout dans une sorbetière qui se chargera de faire le reste. Et bien grâce à Ma glace maison, l’étape sorbetière n’est plus utile. En effet, il suffira de mixer un sachet de 250g avec 500g de fruits puis de placer le tout pendant 7h au congélateur. Enfantin non?

Comptez 2.49€ pour 1 sachet de 250g

  • Mon yaourt maison

A l’origine, pour faire des yaourt « maison », il faut mélanger un yaourt avec du lait. Cette étape permet d’apporter les ferments lactiques nécessaires pour la transformation du lait en yaourt. Avec les sachets Mon yaourt maison, il ne sera plus nécessaire d’utiliser un yaourt du commerce. On mélangera simplement 1 sachet de ferments lactiques à 1 litre de lait avant de le répartir dans des pots qui seront placés pendant 8h dans une yaourtière.

A partir de mars, vous pourrez retrouver 3 références:

  • Texture ferme
  • Texture onctueuse
  • Au Bifidus

Comptez 2.75€ pour 4 sachets (32 yaourts)

A noter que les ferments lactiques existent déjà. On peut les trouver en « Bio » sous la marque Nature Aliments. Les ingrédients sont les suivants : poudre de lait, Streptococcus thermophilus et Lactobacillus bulgaricus.

Au niveau de la préparation, un sachet mélangé à 1/2 litre de lait donne 4 yaourts. Il existe aussi une version « Bifidus ».

Comptez 3.12€ pour 2 sachets de 8g chez Satoriz ou 3.60€ ici.

Pub

Recherche

Revue de Presse

  • No bookmarks avaliable.

Blogoliste

Commentaires récents

Catégories

Étiquettes

Articles récents



En passant