Des nouvelles de Danone : Fantasia, Taillefine Stevia et Densia

L’actualité de Danone a été très intéressante et importante cet été. Dans cet article, je vous propose de passer en revue 3 thèmes : le yaourt fantaisie avec Fantasia, un Taillefine à la Stevia « sans colorant, sans conservateur, sans aspartame » et l’abandon de Densia.

  • Fantasia, une touche de fantaisie pour les jeunes adultes

Disponible depuis peu dans les linéaires, Fantasia est la nouvelle marque lancée par le groupe Danone. Ce dessert est présenté dans un pot bi-compartimenté avec d’un côté la « spécialité laitière onctueuse » et de l’autre les 6 différents accompagnements : choco, crispy choco, billes choco, saveurs cerise, myrtille et fraise. On nous annonce un « dessert très personnalisé qui se mélange selon les goûts et fantaisies de chacun ». Mouai… Fantasia est vendu par pack de trois / accompagnement unique. Tout de suite, la personnalisation est limitée.

Déjà disponible en Pologne et en Allemagne, Fantasia est vendu 1,29€ le pack de trois pots (122g/pot pour les fruits et 105g/pot pour les chocolats). Si vous lisez MiamZ régulièrement, Siobhan a déjà déniché Fantasia dans sa liste de nouveautés et innovations alimentaires #3

  • Taillefine Stevia, sans aspartame mais avec du sucre

Surfant sur la vague stevia, Danone décline son yaourt Taillefine dans une recette à base de ce nouvel édulcorant. Pour ceux qui ne sont pas encore familiers avec cet édulcorant naturel, je vous invite à lire cet article de présentation sur la stevia. Arborant fièrement les mentions
« sans colorant, sans conservateur, sans aspartame », on remarque aussi qu’il n’y a pas écrit
« sans sucre ». Pourquoi ? Et bien pour compenser le petit goût de réglisse de la stevia, ce nouveau Taillefine contient 2,5% de sucre de canne.

Certains se demandent donc tout naturellement : à quoi cela sert-il de créer un yaourt Taillefine à la stevia si on y met quand même du sucre ?

Disponible dans les versions mangue, citron, cerise et fraise pour un prix de 1,49€ le pack de 4 pots (4x125g).

  • Densia, l’abandon du Danonino pour femmes ménopausées

C’était en décembre dernier que je vous avais présenté Densia alors en test à Brive-la-Gaillarde (Corrèze). Pour rappel, il s’agit d’un yaourt ciblant les femmes de plus de 50 ans qui sont sujettes à l’ostéoporose suite à la ménopause. Cet alicament riche en calcium et vitamine D (pour fixer le calcium sur les os) promettait de réduire ce risque. Au final, Densia était quasiment identique à Danonino puisque ce dernier, à destination des enfants, est aussi riche en calcium et vitamine D pour les aider à grandir. Ainsi, seul le positionnement les différenciait vraiment.

Bref, tout ça pour dire qu’à l’issu de la période de test, Danone a annoncé ne pas vouloir commercialiser Densia en France. Selon un porte-parole de la marque, la raison de cet abandon serait que « les Français, grands consommateurs de produits laitiers frais, ne ressentent pas le besoin de consommer plus de calcium ». Densia va donc rejoindre Essensis (ce yaourt censé donner une belle peau) dans la catégorie des alicaments-soit-disant-miracles-qui-coûtent-chers-et-qui-ne-servent-à-rien-si-on-mange-équilibré.

Des nouvelles du marché des alicaments

Dans le magazine Management n°175 (mai 2010), on découvre entre-autre un article très intéressant sur les alicaments.

Porté par des marques emblématiques telles que Actimel, le marché des aliments, ces produits censés réduire le risque d’apparition de certaines maladies, est en pleine expansion avec une croissance de 20% par an. En ce qui concerne Danone, en 2000 la part des alicaments dans la vente des produits laitiers frais était de 9% (0.45 milliard d’euros). 9 années plus tard, cette part se retrouve à 46%, soit 3.9 milliards d’euros!

Les marques misent de plus en plus sur les allégations santé au point que "près d'un produit alimentaire sur quatre lancés actuellement en France met en avant un argument lié à la santé" (les probiotiques par exemple). Cela permet de vendre un alicament entre 50 à 100% plus cher que son équivalent « classique ».

D’ici l’année prochaine, les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer aux USA pourront retrouvé dans les pharmacies un produit fabriqué par Danone sous la marque Nutricia (fabricant de spécialités alimentaire à destination des hôpitaux). Souvenaid sera censé améliorer les facultés cognitives de ces patients.

Dans l’article de Management, on apprend aussi que certaines marques ont lié des partenariats avec des assureurs pour donner plus de crédit aux alicaments. Ainsi, la Maaf accordait en 2006 une remise sur la complémentaire santé des assurés qui consommaient des produits de la gamme Fruit d’Or Pro-Activ (Unilever). De même, les AGF se proposaient de rembourser en partie le Danacol (Danone).

Aux niveaux des nouveautés, on découvre que Elvir (Caprice des Dieux, Elle & Vire…) devrait lancer un yaourt pour lutter contre l’ostéoporose (enrichi en vitamine D, calcium et antioxydants) à la manière de Densia (Danone). Le développement se fait en partenariat avec le laboratoire de Nutrition Humaine de l’INRA de Clermont-Ferrand. Enfin, Coca-Cola et Shiseido préparent au Japon une boisson fonctionnelle avec des vertus supposées bénéfiques pour notre peau.

Test : Silhouette Active, le lait minceur de Candia

Ah! Ça faisait longtemps que je n’avais pas reçu un article écrit par un lecteur de MiamZ! Aujourd’hui, c’est AnneLise.P qui nous propose son test du « lait minceur » de Candia, Silhouette active.

Ce matin, en allant prendre le tram, j’ai eu comme toutes les nantaises la « chance » d’avoir une brique de Silhouette active, le nouveau produit minceur de Candia, offerte avec le journal 20minutes.

Silhouette active vous savez c’est la pub à la télé qui reprend le concept oublié de l’humour à la Juive (cliché de la maman qui comprend rien aux nouveautés, accent à couper au couteau, appropriation et humour sur le produit « la brique rose pour manger moins de boulettes », parions que ca va faire des émules…) pour faire acheter aux jeunes femmes ayant fait des abus durant les fêtes. Si je me trompe pas, il me semble que ce produit est déjà sorti il y a quelques temps, mais avec une publicité bien moins marquante (les muffins qui réduisaient de taille). Ce produit revient donc en force avec une nouvelle stratégie marketing cousue de fil blanc mais, avouons-le, bien trouvée, qui va sûrement faire un carton.

Parlons maintenant un peu du produit. Le produit nous vend une diminution de l’appétit sans sensation de faim. De suite je cherche la composition et là surprise! La brique contient un principe actif déposé : le Fabuless. LE secret du produit! Et là, entre parenthèse et sans aucune surprise, on apprend que le Fabuless est composé d’extrait d’avoine. Il faut savoir que l’avoine est utilisé depuis toujours en phytothérapie pour ses vertus coupe-faim. Idem pour les extraits de thé vert aussi présents dans la brique. Ça c’est fabuleux dites-moi! Dix ans de recherches scientifiques cliniquements prouvées pour en arriver là… Le reste, c’est du lait sans lactose et pleins de trucs sympa comme de l’acesulfame-K, de l’ascorbate de sodium etc. (Et je ne vous parle même pas de l’huile de palme présente dans le Fabuless!)

Au niveau du goût (chocolat), cela ressemble ni plus ni moins aux autres boissons lactées type Candy’Up, sauf que la consistance du lait est plus épaisse, donc plus lourde dans l’estomac (d’où l’effet de satiété). La brique en elle-même, de couleur rose-violet, est parfaitement bien pensée pour ce type de produit, avec la paille rétractable et la languette Tetra-pack. Le goût chocolat n’est pas désagréable, pas trop fort, mais m’a fait penser aux boissons lactées en brique qui remplacent les repas lors d’un régime.

Sauf qu’ici on boit en plus des repas pour après manger moins. Mais si on calcule, une brique valant 100 calories, ça fait 200 en plus par jour donc si après on mange moins ça fait un peu pareil… Enfin bon je dis ça mais je ne dis rien!

Pour conclure, je dirais que cet alicament (contraction entre aliment et médicament) trouvera sûrement sa place dans les rayons. Même s’il revient au même de prendre des gélules d’avoine en poudre et que la brique a l’air de tout sauf d’un produit sain, le marché des aliments minceur a ceci de merveilleux qu’il y aura toujours des gens pour acheter, à la recherche du produit miracle..

—-

Si vous souhaitez en apprendre plus sur les soi-disant effets de Silhouette active, je vous invite à lire cette enquête du site Le Point Sur La Table.

En tout cas, je remercie beaucoup AnneLise.P pour cet article. Si vous avez aussi envie d’en écrire un, n’hésitez pas! Je me ferai un plaisir de le publier! Pour cela il suffit simplement de m’envoyer un mail ->

Densia, le yaourt riche en calcium et en vitamine D de Danone

Il y a du nouveau dans le vaste monde des alicaments! Vous savez, ces produits alimentaires qui sont censé réduire l’apparition de certaines maladies ou même qui les préviennent dans le cadre d’une consommation régulière. Chez Danone, l’un des plus connus est l’Actimel. Celui-ci a d’ailleurs beaucoup fait parler de lui avec son copain le Activia, car une étude à montrer qu’ils participeraient à l’obésité. On peut aussi parler du Essensis, la yaourt qui vous donne une belle peau… mais qui s’est avéré être un flop. Revenons à nos moutons.

densia2

Selon le magazine LSA, il semblerait que Danone soit sur le point de lancer en France son nouvel alicament appelé Densia. Il serait déjà en vente en Espagne et au Portugal.

Densia, pour « densité osseuse », cible les femmes de plus de 50 ans qui pourraient être amenées à avoir une diminution de la densité osseuse. En effet, on apprend sur le site de Densia que les besoins en calcium augmente de 30%  après 50 ans et que 50% des femmes de plus de 50 ans courent un risque d’être en déficience de calcium.

densia3

On retrouve une concentration de calcium équivalente à 400mg dans chaque pot (30% des besoins quotidiens de calcium) ainsi que 5 µg de vitamine D (pour fixer le calcium). Pour ce qui est de la teneur en matière grasse, on ne dépasse pas les 1.5%.

Les couleurs du pot sont logiquement adaptée pour coller au public féminin. Il en va de même pour les saveurs. Ainsi, on retrouve:

  • Densia Nature
  • Densia Fraise
  • Densia Fruits rouges
  • Densia Vanille

densia1

En fait, Densia c’est un peu le Danonino pour les femmes de plus de 50 ans. Espérons que Densia ne connaisse pas le même sort qu’Essensis.