Test : le repas de Noël du vol New York/Paris par Air France

Alors que certains se diront « pas de chance, ce sera mieux l’année prochaine », en ce qui me concerne j’ai été ravi d’avoir pu me trouver au bon endroit et au bon moment.

Et oui, c’est durant un vol New York/Paris dans un avion Air France que j’ai pu réaliser un test un peu particulier du repas servi puisque le vol a eu lieu le 25 décembre 2009. Je me suis dit que ce serait assez intéressant de pouvoir juger de la qualité du repas de Noël qu’Air France allait servir aux passagers de la classe économique.

Lorsque l’on nous a remis le menu, je me suis tout de suite empressé de l’étudier. Et bien je dois dire que j’ai été un peu déçu, car ce repas aurai très bien pu être servi pour un jour tout à fait « lambda ». Mise à part les crevettes, les aliments proposés ne faisaient pas vraiment Noël. Voici le menu :

  • Salade orientale aux sept grains et poulet sauté taboulé au poulet

Avec du blé un peu sec et un poulet sans goût, ce taboulé n’était pas franchement terrible.

  • Sauté de bœuf

Miam ! La purée était très bien assaisonnée et crémeuse. Le bœuf était réussi puisqu’il était assez tendre et la sauce était savoureuse. Petite « déception » concernant les légumes, car bien que craquant, ils n’avaient pas tellement de saveur.

  • Ravioli au fromage

Même si elles avaient le mérite d’être bien garnies, nos raviolis au fromage manquaient terriblement de goût. Les crevettes sont en quelque sorte les potiches de ce plat puisqu’elles n’ont qu’un rôle décoratif.

  • Gâteau au chocolat et café

Heu… il se cache où le café? Rho… il a fait comme son copain le chocolat. Il est resté à l’aéroport. Plus « sérieusement ». Heureusement qu’il y a des pépites de chocolat pour nous rappeler que c’est un gâteau au chocolat. Sans eux, on aurait l’impression de manger un dessert sec et spongieux.

Bon. Et bien on va dire que ce repas de Noël n’a pas été des plus flatteur pour mon palais. Mais ce que je trouve le plus dommage, c’est qu’il n’y avait aucune références à Noël (sauf les hôtesses avec une guirlande sur la tête) sur les plateaux. Un petit chocolat en forme de Père Noël aurait été suffisant :).