Origines de Danone, la yaourt pour fêter ses 90 ans

C’est en 1919 qu’Isaac Carasso lance la marque Danone à Barcelone. Le premier yaourt vendu par cette entreprise était commercialisé dans les pharmacie. L’origine du nom Danone vient du mot « Danon » qui signifie Daniel en catalan, le nom de son fils. 90 ans plus tard, Danone est devenu l’un des groupes les plus importants en terme de production de produit alimentaires.

danone900

En 90 ans, Danone n’a cessé d’innover. Certains de ces produits qui peuvent paraître « banal » aujourd’hui, étaient une vraie nouveauté lors de leur lancement . Ne pouvant tous les citer, j’ai décidé de me concentrer sur les yaourts.

  • 1937: le yaourt aux fruits Dany est mis en vente.

danone907

  • 1953: Danone Fruité, le premier yaourt aromatisé aux extraits naturel de fruits. Plus tard, on y ajoutera des morceaux de fruits et le produit s’appellera Danone aux Fruits.

danone902

  • 1963: Velouté Nature est le premier yaourt brassé de Danone. Il est toujours en vente aujourd’hui
  • 1964: lancement de Taillefine Gervais plus connu aujourd’hui sous le nom de Taillefine.

danone903

  • 1967: les enfants découvrent le Petit Gervais aux Fruits.

danone904

  • 1969: mis en vente du yaourt Fjord inspiré par les spécialités laitières scandinave.

danone905

  • 1970: les consommateurs peuvent déguster la Danette. Le slogan « on se lève tous pour Danette » sera inventé 9 ans plus tard. Danette est le premier dessert de Danone à être conditionné dans des pots en plastiques.

danone906

  • 1987: lancement de Bio (renommé Activia en 2006).
  • 2004: Danone lutte contre le cholestérol en lançant Danacol.

En 2009, Danone s’apprête à fêter sa 90ème année en lançant Origines. Il s’agit d’une gamme de yaourt vendu dans des pots en verres dès le 1er mai. Quatre recettes seront mises en vente: nature, vanille, sur lit de pêches et sur lit de fraises. De plus, 10 décors différents reprenant les décors historiques de la marque seront apposés sur les pots. Origines de Danone sera surement vendu en série limitée au prix 1.29€ le pack de 2.

danone901

Pour terminer, du 3 au 5 avril, Danone organise un petit évènement dans le 18ème arrondissement de Paris. La marque a mit en place la Maison Danone où ses 90 ans seront retracés. Ce sera aussi l’occasion de goûter la gamme Origines. Les inscriptions ça se passe par ici.

Différence entre « L’offre €co » de Yoplait et « l’€co pack » de Danone

Alors que Danone a lancé son « €co pack »  il y a plusieurs mois déjà (septembre 2008), Yoplait vient juste de sortir son « Offre €co ». Bien que ces deux nouvelles gammes sont identiques au niveau du prix qui est de 1€ tout rond, la stratégie qui permet à Danone et Yoplait de vendre ces produits à ce tarif-là est totalement opposée. C’est en partant du constat que les gens achètent moins de packs de 12 ou 16 pots qui sont moins chers ramenés au kilo, mais plus chers lors de l’acte d’achat, que les deux rivaux vendent ces produits par pack de 6. De plus, ce format de 6 pots permet aux personnes de gérer quotidiennement leur dépenses en alimentation.

Olivier Geradon de Vera, vice-président de la société d’études IRI :

Soucieux de leur pouvoir d’achat, ils [les clients] sont moins préoccupés par le prix au kilo que par le montant d’argent à sortir à chaque passage en caisse.

Cet article a pour but d’essayer de vous expliquer comment ça marche. C’est parti!

  • Danone « €co pack »

Comme je vous le disais en introduction, Danone a lancé son « €co pack » en septembre dernier.

ecopackdanonearticle1

L’éco pack est une gamme composée de yaourt nature, nature sucré et aromatisé à la vanille ou à la fraise. Chaque pot pèse 115g. Voilà comment Danone arrive à vendre ces produits à 1€. Au lieu de proposer des pots de 125g (le poids de tous les yaourts « classiques »), Danone a réduit les quantités à 125g. C’est donc la diminution des quantités par pots qui permet d’obtenir un prix mini.

  • Yoplait « l’offre €co »

C’est pour se mettre dans le créneau des « yaourts par chers » que Yoplait sort ce mois-ci son « offre Eco ». Avec un logo rouge et jaune qui rappelle une pièce de 1€, cette gamme rassemble une dizaine de produits  tels que Yop, Petits Filous, Frutos, Panier de Yoplait ou encore Petit Yoplait.

offreecoyoplaitarticle1

Alors que Danone jouait sur le poids des pots pour avoir un prix de 1€, Yoplait décide de jouer sur la taille des packs et sur sa marge.

Pour expliquer tout ça, prenons l’exemple des petits filous: habituellement, ils étaient vendus en lots de 6 pots de 100g pour 2.35€ et en packs de 12 pots de 50g pour 2.30€. Les pots de 50g seront donc vendus par 6x50g pour un prix de 1€. Yoplait diminue donc la taille des packs et réduit sa marge (13% en moins pour un prix au kilo). Par contre, là où Yoplait perd un peu de sa marge, il la rattrape ailleurs. C’est ce que l’on met en évidence lorsque l’on étudie le cas du Yop. La bouteille de 750g est vendue 1.75€. Pour « l’offre €co », les 330g sont vendus à 1€ ce qui est 30% plus cher lorsqu’on ramène le prix au kilo.

En synthèse on peut dire que Danone joue sur la quantité par pot pour vendre sa gamme « €co pack » à 1€ alors que Yoplait a décidé de diminuer la taille de ses packs pour nous proposer sont « offre €co » à 1€.

Et voilou, j’espère que vous avez tout compris maintenant!

Source: le Figaro Economie du mardi 24 février 2009

Essensis de Danone: les raisons de l’arrêt de la production

essensis2echecPour rappel, Essensis était présenté comme étant un yaourt qui « nourrit la peau de l’intérieur ». Le budget de lancement de ce produit était de 9.2 millions d’euros pour l’année 2007. En plus d’un packaging inédit (rose et argenté), ce produit se plaçait sur un marché en plein essor: la cosmétofood. Alors que cette tendance fait un carton en Asie, les Français n’ont pas fait une petite place dans leur réfrigérateur pour Essensis. En effet, c’est le 1er mars 2009 que Danone arrêtera la production de ce yaourt .

Voici les raisons:

  • La marque n’a pas réussi à fidéliser les clientes (chute de 60% des ventes au bout de la 1ère année).
  • La texture est trop grasse et pas assez gourmande. Le fait qu’Essensis soit sucré faisait penser qu’il fallait prendre du poids pour hydrater sa peau.
  • Essensis avait pour cible initiale les trentenaires alors que certains des ingrédients (bourrache, Oméga 6 et vitamine E) sont plutôt destinés aux femmes ménopausées.
  • Le format « pot de yaourt classique » n’était pas adapté pour instaurer un « geste beauté journalier »
  • Son efficacité est remise en cause par UFC-Que choisir
  • Son prix est trop élevé (2.58€ pour 4 pots), sachant que Danone préconisait d’en manger deux par jour pour que le produit soit efficace.

essensis1echec

En plus des erreurs marketing de Danone, qui ont quand même essayé d’être corrigées (nouvelle recette, cible redéfinit, changement de format) et de la baisse du pouvoir d’achat fait que Essensis ne sera plus produit à partir du 1 mars 2009.

Source: Stratégies n°1531 p.14

6 commentaires | Classé dans : Actualité | Tags : ,
[Article sponsorisé] Vico et les 3 nouvelles saveurs 2013

Vico s’est inspiré de la Danette de Danone pour le lancement de sa nouveauté 2013. L’idée est de voter parmi les 3 nouvelles saveurs imaginées que sont les chips Tzatziki, Chorizo et Pesto/Mozzarella. Le vote s’effectue sur la page Facebook de la marque et un jeu concours vous permettant de gagner 3 « weekend apéro » d’une valeur unitaire de 2000€ ou un an d’apéritif Vico d’une valeur de 100€ est aussi organisé. Histoire de voir ce que valent ces saveurs, j’ai eu l’occasion de goûter à ces 3 nouveautés en avant-première.

  • Chips Vico Tzatziki

Ce qui marque tout de suite c’est la saveur très fidèle de la crème fraiche et du concombre. C’est d’ailleurs très surprenant de ce dire : « Mais oui, ça a vraiment le goût de tzatiki » ! En gros, cette chips a quasiment le goût d’une chips nature que l’on aurait recouverte d’un peu de vrai tzatziki. Une très bonne surprise.

  • Chips Vico Chorizo

Je ne sais pas pourquoi, mais la texture de la chips au chorizo m’a parue plus dur et craquante que pour les deux autres. Une fois en bouche, vous retrouverez effectivement le goût du chorizo doux avec une pointe d’acidité. C’est plutôt agréable, sans être transcendant.

  • Chips Pesto/Mozzarella

La sauce pesto dans les pâtes c’est juste fantastique. Avec une chips ça l’est un peu moins. Cette saveur est celle que j’ai le moins appréciée par son manque d’intensité et de fidélité par rapport au goût original. Si je ne connaissais pas le nom de la recette, il ne m’aurait pas été possible de la reconnaître.

Ainsi, entre les saveurs Tzatziki et Chorizo je recommanderai la première puisque c’est celle qui m’a vraiment le plus surpris pendant la dégustation ! Allez, on vote !

Article sponsorisé

Test : Chocojaffa, le Pim’s façon Milka

L’été touche bientôt à sa fin et les vacances se terminent doucement. Voilà le temps pour moi de recommencer à arpenter les rayons des supermarchés à la découverte des nouveautés et/ou innovations alimentaires et de me mettre à nouveau derrière mon clavier pour vous les présenter. Je tiens aussi à vous remercier d’être toujours plus nombreux et nombreuses à venir et passer du temps sur MiamZ ainsi qu’à me faire part de vos découvertes par mail (christopher@miamz.fr).  C’est vraiment super sympa !

C’est en juin dernier que vous avez pu découvrir la nouvelle gamme de biscuits Milka qui était composée essentiellement de déclinaisons sous sa propre marque de produits déjà existant dans les linéaires. Déjà plutôt large pour une nouvelle gamme avec cinq références, il s’avère que les équipes en charge de Milka chez Kraft Foods ont imaginés bien d’autres produits. En effet, j’ai découvert à Prague Chocojaffa qui semble, selon le visuel, être très largement inspiré des Pim’s de Lu.

Tout comme les Pim’s, Chocojaffa est composé d’une génoise sur laquelle on retrouve de la gelée de fruits recouverte d’une couche de chocolat. Bien que la ressemblance soit frappante, en bouche c’est un peu différent puisque j’ai trouvé que la génoise et le chocolat du Chocojaffa étaient respectivement un peu plus sèche et moins craquant qu’un Pim’s. Par contre, la gelée m’a semblé être plus épaisse, mais avec moins de saveurs. Du coup, on se retrouve avec un produit qui a tout d’un Pim’s sauf qu’il est moins bon.

Mais derrière tout cela, je m’interroge surtout sur la raison du lancement de cette gamme Milka par Kraft Foods qui vient complètement cannibaliser les références de Lu (ex: Pim’s, Napolitain, Dinausorus…) qui se trouve appartenir aussi au groupe américain. Comme Lu a été vendu par Danone à Kraft Foods en 2007, il s’agirait peut-être d’une période de transition où des produits peu mis en avant ses dernières années se voient petit à petit remettre au goût du jour sous une autre marque. Les jours du Pim’s ou bien encore du Napolitain sous la marque Lu sont-ils comptés ?