Un petit air de Las Vegas dans les linéaires

Le secteur de la grande distribution (alimentaire ou non) est un monde où la technologie est très présente, même si aux premiers abords on en a pas l’impression. Le dernier exemple en date – présenté lors du CES (Consumer Electronics Show) 2011 à Las Vegas – nous montre ce que sera peut-être le futur des packagings. En deux mots, le CES est un salon professionnel où l’on découvre tous les nouveaux joujoux technologiques (tablettes tactiles, ordinateurs…) qui viendront prendre place dans les linéaires au cours des mois suivants.

A ce stade, vous êtes surement en train de vous demander quel est le rapport avec l’alimentaire. Et bien figurez vous que l’entreprise Fulton Innovation était aussi présente avec sa solution eCoupled. Il s’agit d’un système qui permet d’alimenter un objet électrique sans qu’il y ait une connexion physique entre la source d’énergie et l’objet en question. Si j’ai bien compris, on appelle cela le Couplage inductif par résonance (pour en apprendre plus : et ici).

En ce qui nous concerne, ce n’est pas tellement le « comment ça marche » qui nous intéresse, mais le « à quoi ça pourrait servir ». Prenez d’un côté des linéaires équipés de cette technologie. Ensuite, remplissez les avec des produits dont les emballages ont été conçus pour recevoir cette source d’énergie. Vous avez une idée de ce que ça pourrait donner ? Voici un exemple d’application pour les céréales du petit-déjeuner.

Des packagings qui s’illuminent, clignotent, jouent de la musique (pourquoi pas) pour que nous, consommateurs, soyons attiré par ce produit tout comme les insectes sont attirés par la lumière. Dans cette course à l’innovation pour rendre des produits plus beaux, plus attirants et plus vendeurs, j’aimerais vraiment que les industriels de l’agroalimentaire n’oublient pas leur mission principale qui est de nous faire manger.

  • Faut-il privilégiez un packaging super vendeur, eye-catching ou alors un produit avec des ingrédients de qualités avec le moins de « merde » à l’intérieur ?
  • Avoir un produit dont les coûts liés au packaging explosent alors que la valeur réel du produit que l’on va manger n’est au final pas très élevé ?
  • Quid de la réduction des déchets d’emballage et de leur recyclage (pas top les circuits électriques…) ?

Via Fastandfood

Encore envie de lire ?


1 commentaire pour le moment
Laisser un commentaire

Alors là je suis fan! Ca rendra les p’tits dej un peu plus lumineux 😉

Peut-être que les mecs trouveront plus facilement nos céréales dans les rayons 😉

TrackBack URI

Donner son avis
Pour info : Les commentaires ne sont pas modérés à la publication, mais j’ai toujours un œil dessus. Sont donc prohibés les commentaires racistes, diffamatoires, pornographiques ou toutes autres déviances de ce genre.
Afin d’assurer un échange de qualité, les commentaires publicitaires seront supprimés.
Pour ne pas piquer les yeux des autres lecteurs, merci de faire attention à votre orthographe :) .

(obligatoire)

(obligatoire - l'e-mail n'est jamais affiché)