Se faire livrer du budae jjigae en Corée

Se faire livrer de la nourriture en Corée est quelque chose de très commun et pas cher du tout. En plus des traditionnelles pizzas, il est aussi possible de se faire livrer des hamburgers de chez McDonald’s (!!!!) ou bien encore un large choix de nourriture coréenne. Lors d’un violent excès de fainéantise, je me suis commandé du budae jjigae (부대찌개 – budè tchiguè). En coréen, 부대 signifie « armée » ou « unité » et 찌개 veut dire « soupe ». Ce n’est pas par hasard que cela s’appelle une « soupe de l’armée ». En effet, à la fin de la guerre de Corée (1950/1953), la nourriture était rare et l’un des moyens de s’en procurer était d’aller voir du côté des surplus de l’armée américaine. Cela explique aussi la présence de certains ingrédients.

budae_jjigae1

Le budae jjigae est livré en kit comprenant un récipient métallique et tous les ingrédients nécessaires à sa préparation. On retrouve donc du bouillon, des baguettes, un paquet de ramyeon (nouilles instantanées), la moitié d’une tranche de fromage à hamburger, des cures dents et beaucoup de publicités.

budae_jjigae2

 

budae_jjigae3

En ce qui concerne les ingrédients frais, ils sont présents en abondance :

  1. de la saucisse très friable qui se dissous dans l’eau
  2. des oignons
  3. de la pâte de piment (beaucoup…)
  4. des saucisses cocktail
  5. des champignons
  6. de la fausse viande type Spam
  7. des oignons nouveaux
  8. des nouilles de riz
  9. des piments frais
  10. encore des champignons

A cette liste d’ingrédients il faut aussi ajouter du tofu, du tteok (une sorte de pâte de riz gluant) et du kimchi qui étaient cachés en dessous. A la vue de ces ingrédients on remarque bien l’influence américaine pour la viande et la demi tranche de fromage.

Ensuite, la préparation est très rapide puisqu’il suffit d’y ajouter le bouillon et les ingrédients secs et de laisser réchauffer le tout sur le feu. Rapidement, une délicieuse odeur de bouillon épicé à la viande s’est répandu dans mon petit studio.

budae_jjigae4

La dégustation confirme l’odeur : le budae jjigae est vraiment très épicé ! C’est quelque chose qui ne me dérange pas tellement, mais qui est gênant puisque c’était au point de me faire transpirer du visage et d’avoir le nez qui coule. Malgré cela, cette soupe est vraiment très bonne notamment grâce aux saucisses friables qui donnent un bon goût de viande. Chaque bouchée est différente puisqu’on peux choisir les ingrédients a mettre dans la cuillère de part leur taille. Si vous êtes de passage en Corée, n’hésitez pas à la déguster.

Pour cette soupe qui m’a coûté 15 000 wons (un peu moins de 10€), j’ai pu mangé pendant trois repas et ai gagné un ustensile pour ma cuisine !


Encore envie de lire ?

3 commentaires | Classé dans : Général

3 commentaires pour le moment
Laisser un commentaire

Hmmmm, ça va être bon…..bientôt la Corée!

j’ai faaaaaaaaaim

bonne chance
très bon route a vous

TrackBack URI

Donner son avis
Pour info : Les commentaires ne sont pas modérés à la publication, mais j’ai toujours un œil dessus. Sont donc prohibés les commentaires racistes, diffamatoires, pornographiques ou toutes autres déviances de ce genre.
Afin d’assurer un échange de qualité, les commentaires publicitaires seront supprimés.
Pour ne pas piquer les yeux des autres lecteurs, merci de faire attention à votre orthographe :) .

(obligatoire)

(obligatoire - l'e-mail n'est jamais affiché)




Pub

Recherche

Revue de Presse

Blogoliste

Commentaires récents

Catégories

Mots-clés

Articles récents



En passant