La 1ère édition de Geek & Food vient de sortir !

C’est aux côtés de grands noms de la blogosphère culinaire tels que Mercotte, Dorian ou bien des fondateurs d‘iTaste que j’ai eu le plaisir de participer à la 1ère édition de Geek & Food en donnant une interview.

Fruit d’un projet collaboratif, ce livre blanc a pour objectif d’en savoir un peu plus sur les liens existants entre la cuisine et la technologie. Quentin Caillot, l’initiateur du projet, a souhaité – après un retour sur l’évolution de notre gastronomie – donner la parole à 16 foodblogueurs pour en savoir plus sur l’univers Geek & Food.

Qu’ils soient créateur d’application smartphone, blogueur, journaliste, entrepreneur, chargé de communication, cuisinier, femme au foyer ou étudiant, une passion les réunit tous dans cet ouvrage : celle de la cuisine, qu’ils savent créatrice de moments uniques. Ils ont encore un point commun : celui de se servir de la toile comme lieu d’expression de leur passion.
Où et comment Internet intervient-il ? Quelle utilisation font ces gourmets des nouvelles technologies ? Comment perçoivent-ils l’évolution conjointe du web et de la gastronomie ?…Autant de question auxquelles ce livre blanc tâchera de répondre.

Si les thématiques liées à la gastronomies et ses liens avec les nouvelles technologies vous intéresse, alors foncez dévorer ce livre blanc et le téléchargeant au format PDF ou en visionnant à la version en ligne !

Des nouvelles du marché des alicaments

Dans le magazine Management n°175 (mai 2010), on découvre entre-autre un article très intéressant sur les alicaments.

Porté par des marques emblématiques telles que Actimel, le marché des aliments, ces produits censés réduire le risque d’apparition de certaines maladies, est en pleine expansion avec une croissance de 20% par an. En ce qui concerne Danone, en 2000 la part des alicaments dans la vente des produits laitiers frais était de 9% (0.45 milliard d’euros). 9 années plus tard, cette part se retrouve à 46%, soit 3.9 milliards d’euros!

Les marques misent de plus en plus sur les allégations santé au point que "près d'un produit alimentaire sur quatre lancés actuellement en France met en avant un argument lié à la santé" (les probiotiques par exemple). Cela permet de vendre un alicament entre 50 à 100% plus cher que son équivalent « classique ».

D’ici l’année prochaine, les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer aux USA pourront retrouvé dans les pharmacies un produit fabriqué par Danone sous la marque Nutricia (fabricant de spécialités alimentaire à destination des hôpitaux). Souvenaid sera censé améliorer les facultés cognitives de ces patients.

Dans l’article de Management, on apprend aussi que certaines marques ont lié des partenariats avec des assureurs pour donner plus de crédit aux alicaments. Ainsi, la Maaf accordait en 2006 une remise sur la complémentaire santé des assurés qui consommaient des produits de la gamme Fruit d’Or Pro-Activ (Unilever). De même, les AGF se proposaient de rembourser en partie le Danacol (Danone).

Aux niveaux des nouveautés, on découvre que Elvir (Caprice des Dieux, Elle & Vire…) devrait lancer un yaourt pour lutter contre l’ostéoporose (enrichi en vitamine D, calcium et antioxydants) à la manière de Densia (Danone). Le développement se fait en partenariat avec le laboratoire de Nutrition Humaine de l’INRA de Clermont-Ferrand. Enfin, Coca-Cola et Shiseido préparent au Japon une boisson fonctionnelle avec des vertus supposées bénéfiques pour notre peau.

La cuisine du divorcé et les boissons santé

Sur MiamZ on parle avant tout d’innovations et de nouveautés alimentaires. Pour changer un petit peu, voici un peu de littérature pour vos papilles.

  • La cuisine du divorcé

cuisinedudivorcé

Ce livre se propose de réapprendre la cuisine aux hommes qui ont perdu l’habitude de cuisiner lorsqu’ils étaient en couple. Et oui, lorsque Madame était derrière les fourneaux la vie était belle et le ventre bien rempli. Mais les bons petits plats ont laissé place aux plateaux télé et aux pâtes avec une pizza surgelé en dessert! Pour que Monsieur élargisse ses compétences culinaires, les recettes de La cuisine du divorcé sont simples et efficaces. On trouve par exemple un Millefeuille Granny-crevette-avocat  ou bien un rôti de bœuf servi comme un carpaccio en passant par une mousse de fromage blanc à la mangue.

On trouvera aussi des recettes pour réjouir le fiston qui est venu passer le weekend avec papa et des idées de plats quand papa a invité une éventuelle future maman à dîner.

Ce que j’aime dans ce livre, c’est qu’on a portée de main des idées de recettes qui ne requières par beaucoup de préparation et de maîtrise. Bien qu’il soit correctement fourni en recettes pour des entrées et de plats principaux, je trouve La cuisine du divorcé un peu léger côté recette de dessert. Pour le coup, les quelques idées présentes manquent d’originalités.

La cuisine du divorcé, A. Isambert et E. Redaud, 160p, édition Ulmer – 24€

  • Créez vos boissons santé

creezvosboissonssanté

C’est votre corps qui va vous remercier! En effet, avec Créez vos boissons santé vous deviendrez un expert de l’alimentation santé. Malheureusement, nous avons de moins en moins de temps pour manger. C’est pourquoi ce livre contient un certain nombre de recettes à boire sans oublier une sélection de soupes. Ainsi, vous apprendrez à faire des boissons toniques et stimulantes sans caféine, des smoothies qui redonnent la pêche ou bien des cocktails qui donnent la ligne. On découvre la recette du goûter « limousin » pomme-châtaigne, le smoothie de kiwi hypertonique ou bien le lait de jouvence au parfum de rose.

Dans la première moitié de Créez vos boissons santé, on apprend pas mal de choses sur les apports différents des eaux minérales, les bienfaits des fruits et légumes que nous côtoyions au quotidien, mais aussi les substituts au lait de vache.

J’ai apprécié ce livre qui présente les vertus des fruits et légumes d’une manière pédagogique. Bien que par rapport aux nombres de pages il y a au final peu de recettes, on arrive aisément à imaginer la manière dont on peut mélanger les produits pour faire nos boissons santé. Par contre, il y a beaucoup de recettes dont certains ingrédients sont encore bien difficiles à trouver dans les supermarchés « traditionnels » comme du lait d’amande ou de châtaigne, de la spiruline ou de l’hydrolat de mélisse.

Créez vos boissons santé, S. Hampikian, 160p, édition Terre Vivante – 19€

Vidéo: comparatif des Coca « pas chers »

La vidéo d’aujourd’hui est un comparatif des Coca « pas chers ». En effet, au lieu de comparer le Coca Cola avec les autres Coca (comparatif qui ne servirait à rien car le Coca Cola est inégalable), nous avons décidé de comparer les copies du Coca Cola entre elles.

Je m’excuse d’avance pour les tics de langages et quelques arguments peu intéressants ( heureusement que Yannick ajoute ses propres arguments). La raison est que c’est la 1ère vidéo que nous avons tourné après la vidéo test. Cela explique pourquoi j’ai toujours le même tee-shirt…. :).

Rémy, un lecteur régulier de MiamZ (qui a réalisé un test) m’a donné ses impressions concernant des Coca « pas chers » version « light ». Les voici:
  • Marque “Netto” : goût complètement chimique, de médicament, écoeurant.
  • Marque “Dia” (Ed) : ça passe, mais il reste un petit arrière goût en bouche.
  • Marque “Lidl” : je le trouve assez bon.
  • Marque “Intermarché” : je le trouve assez bon. Ce que j’ai surtout aimé avec ce Coca Intermarché c’est les différentes variantes qui existent : vanille, coco, cherry, … avec ma préférence pour la version coco qui je trouve se défend bien.
Votre livre de cuisine personnalisé : Tribu Gourmande

Aujourd’hui je vous présente un site très sympathique. Il s’agit de Tribu Gourmande. Grâce à ce site vous allez pouvoir éditer votre propre livre de cuisine avec vos recettes préférées pour les offrir ou bien pour votre propre plaisir.

tribugourmande.jpg

La personnalisation de votre livre est totale :
– 25 sortes de couvertures (et ajout régulier de nouvelles),
– 2 types de reliures (carnet ou chevalet) et 2 couleurs possibles (noir ou blanc),
– 1 titre et 2 sous-titres aux choix avec la couleur que l’on veut et un choix entre 2 polices (moderne ou classique),
– 1 texte de 300 caractères maximum au dos de votre livre,
– et toutes vos recettes préférées.

 

couverturetribugourmande.jpg
(A gauche l’écriture « moderne » et à droite l’écriture « classique)

Il vous faudra néanmoins saisir vos recettes dans la section approprié avant de commencer à éditer votre livre de cuisine. Le saisi de vos recettes est très agréable grâce au formulaire très bien pensé.
Mais Tribu Gourmande ne se résume pas en un éditeur de livre de recette. Vos avez aussi la possibilité d’acheter les livres qu’on créés les autres « tribu-gourmandiens » et de vendre les vôtres avec pourquoi pas un petit bénéfice! Vous deviendrez donc peut-être un auteur culinaire à succès grâce à votre livre de cuisine !

Les prix des livres ne sont pas fixes. Ils variens selon plusieurs critères que vous pourrez trouver ici.

Enfin, vous pourrez aussi tout simplement consulter les recettes des « tribu-gourmandiens » en ligne.
Mais le meilleur moyen de se faire une idée de Tribu Gourmande c’est encore d’aller y faire un tour !

Tribu Gourmande

Bonne visite !

1 commentaire | Classé dans : Livre/Magazine

Pub

Recherche

Revue de Presse

  • No bookmarks avaliable.

Blogoliste

Commentaires récents

Catégories

Étiquettes

Articles récents



En passant