Du rififi dans les linéaires

Il semblerait que les grandes marques telles que Nestlé ou bien Danone soient en pleine période de négociation de prix comme le montre les photos suivantes. Elles ont toutes pour point commun un désaccord sur le prix de vente ou d’achat entre une des marques citées précédement et un distributeur (Auchan de Cergy, Leclerc Auch et Leclerc Champvert Lyon 9ème). Toutes ses photos ont été prises entre le 5 et le 7 mars 2012.

« N’ayant pas trouvé d’accord avec le fournisseur Danone, nous vous informons ne plus commercialiser ses produit jusqu’à nouvel ordre. Votre Centre Leclerc d’Auch vous prie de l’excuser pour la gêne occasionnée ».

On note quand même une différence majeure. Alors que sur les deux premières photos c’est le distributeur qui annonce ne plus distribuer les produits à cause d’un prix d’achat trop élevé, dans la dernière c’est le fournisseur qui n’approvisionne plus le distributeur, car le prix de vente est trop faible.

Encore envie de lire ?


5 commentaires pour le moment
Laisser un commentaire

J’avais vu passer l’info, pour Danone il me semble que ça s’est résolu. En tout cas ce ne sera pas pire que pour Lactalis et Ricard l’an dernier, le premier ayant refusé de livrer Leclerc pendant presque un an !

Le conflit n’a été résolu qu’en janvier : http://www.agro-media.fr/actua.....er-leclerc

une fois de plus les gms se font passer pour les victimes
qu’elles nous parlent donc de leurs marges arrières…

Les négociations fournisseurs/distributeurs, une grande histoire d’amour.
Les débuts d’année sont toujours source de tensions car les négociations doivent être cloturées au 28 ou 29 février et chacun y va de sa stratégie pour faire pression.
Pour ce qui est de Lactalis, leur retour depuis janvier n’est que partiel puisque seules quelques références ont fait leur retour au rayon crèmerie et ultra frais.

@Tom : le pire c’est qu’elles arrivent à être considérées comme des victimes je pense.

J’avais déjà vu une info similaire chez Leclerc il y a quelques années.
Je trouve que c’est un peu facile pour leur image. Derrière les consommateurs n’ont aucune transparence sur les marges…

TrackBack URI

Donner son avis
Pour info : Les commentaires ne sont pas modérés à la publication, mais j’ai toujours un œil dessus. Sont donc prohibés les commentaires racistes, diffamatoires, pornographiques ou toutes autres déviances de ce genre.
Afin d’assurer un échange de qualité, les commentaires publicitaires seront supprimés.
Pour ne pas piquer les yeux des autres lecteurs, merci de faire attention à votre orthographe :) .

(obligatoire)

(obligatoire - l'e-mail n'est jamais affiché)




Pub

Recherche

Revue de Presse

  • No bookmarks avaliable.

Blogoliste

Commentaires récents

Catégories

Étiquettes

Articles récents



En passant