Test : Cool Shooters par Fred

Fred s’est imposé en quelques années comme une des marques les plus incontournables en matière d’objets et de gadgets design et décalés. Je vous propose aujourd’hui de découvrir un de leur article les plus insolites. En effet, j’ai testé pour vous le Cool Shooters, un moule en silicone pour créer vous-même des verres à shooter en glace.

Présentation :

Ne plus avoir à faire la vaisselle n’est pas le seul avantage à fabriquer des verres éphémères. Ils font aussi leur petit effet en soirée, au moment de servir quelques doses d’un quelconque breuvage rafraîchissant.
L’objet se présente sous la forme d’un moule unique en silicone avec 4 réceptacles. Versez-y de l’eau, un sirop ou un jus presque à ras-bord. Ne les remplissez-pas complètement, au risque de voir se former, une fois la glace prise, des bosses à la base de vos verres.

Le résultat :

Les shooters sont suffisamment épais pour être démoulés sans aucune difficulté et surtout sans crainte de voir l’un d’eux se fendre. On se retrouve donc avec de beaux verres uniformes et sans imperfection. Cependant, n’oubliez pas que ce n’est que de la glace et qu’il faut considérer ces verres en tant que tel : ne les manipulez pas trop si vous ne voulez pas qu’ils vous glissent entre les mains et ne prenez même pas le risque d’y verser un liquide à température ambiante, au risque de voir le fond de vos verres céder. Pas vraiment l’idéal dans un contexte estival diront certains… Mais rappelons que l’essence même de cet objet est l’éphémère : une fois les verres sortis du congélateur, servez immédiatement. Ils ne sont pas fait pour être dégustés ni sirotés : ce sont des shots alors cul-sec bon Dieu !

Le petit plus :

Contrairement à d’autres articles similaires, le Cool Shooters de Fred présente une seconde utilité, aux antipodes de la première. Ce moule en silicone peut résister jusqu’à 230° ; ainsi délaissez votre congélateur pour votre four. A vous d’en imaginer les multiples usages : réalisez d’étonnantes verrines consommables à partir d’une pâte à cake ou d’une base de moelleux au chocolat. Garnissez-les de chantilly, ou de fruit rouges… Quelle joie de pouvoir manger contenant et contenu, sans avoir de vaisselle à faire. Si, en fait, car nettoyer le moule s’avère ici être un véritable calvaire face auquel on préférerait laver de la vaisselle classique.

Bref, un article original et simple d’utilisation dont il faut retenir avant tout l’usage festif et éphémère. Les préparations au four seront certes tout aussi originales mais plus délicates. A retrouver chez Fred et sur Amazon.fr pour 10,90€

Test réalisé par Mr Topinambour

Il ne vous reste que 3 jours pour vous inscrire au concours Milka pour gagner un calendrier de l’Avent.

Mettez un peu de fun dans votre cuisine: Fred

En ce vendredi, j’aimerais vous présenter une marque qui réalise des accessoires pour la cuisine. La particularité de ceux ci c’est qu’ils ne sont pas « classiques ». Cette marque s’appelle Fred et, pour vous présenter ce qu’elle fait, j’ai choisi un petit panel d’accessoires qui m’ont plu et les aient classé par famille.

  • Plat et moule

On commence avec un porte petit four pour doigts et on continue avec un moule qui donne une forme intéressante aux gâteaux.

Fingerfood

Peace Of Cake

Histoire de ne pas surcharger la page d’accueil, retrouvez dans « La Suite » une sélection de couverts, de gants isolants, de détournements de livres et enfin d’accessoires pour servir et boire.

(suite…)

Test : le McBaguette par McDonald’s

Alors que McDonald’s USA va devoir gérer l’énorme polémique concernant ses 27 restaurants encore implantés dans des hôpitaux, McDonald’s France va de son côté devoir suivre de prêt le lancement et le succès ou non de son nouveau sandwich, le McBaguette.

Cela va faire plus d’un an et demi que les équipes de McDonald’s travaillent sur ce sandwich censé installer encore un peu plus la chaîne dans le paysage alimentaire français. Une première version a été lancée de manière confidentielle dans quelques restaurants en décembre dernier. Encore appelé French Baguette, les retours n’étaient pas très positifs comme le montre le test de Cristian de Fastandfood. Les critiques portaient sur le pain qui n’était pas croustillant comme une baguette classique et la sauce moutarde pas assez relevée. Ainsi, l’intensité de la sauce a été corrigée ainsi que le pain pour qu’il ait cet aspect croustillant sans oublier le nom qui passe de French Baguette à McBaguette. Je ne sais pas si la recette de la pâte a été revue, mais le process de préparation en cuisine oui. L’astuce est de griller au toaster la partie supérieure de la baguette.

Pour info, le pain baguette est fabriqué par Panavi (groupe belge Vandermoortele) dans son usine située à Chatellerault (86). Le pain arrive dans les McDonald’s congelé et la mise en place une fois le produit décongelé est facilitée puisqu’il est pré-tranché et déjà cuit. Il n’y a plus qu’à le réchauffer quelques secondes, d’y ajouter deux bandes de sauce moutarde, deux steaks hachés, deux tranches d’emmental et un peu de batavia.

Le McBaguette sera présenté dans un sachet en papier contrairement à la boîte classique pour coller un peu plus à l’image du sandwich baguette. La prise en main est plutôt aisée et la garniture ne fiche pas le camps notamment grâce aux deux tranches de fromage qui viennent coller un peu le tout et donner une consistance plus que du goût. C’est d’ailleurs ce qu’une personne de l’équipe McDonald’s présente lors de la dégustation nous avait affirmé. Au niveau de la sauce moutarde, il y avait deux écoles : ceux qui y sont sensibles et ceux qui pourraient avaler un pot entier sans sourciller. Je fais partie de la deuxième. Ainsi, je ne l’ai pas trouvé particulièrement relevée, mais elle se marie correctement avec l’ensemble.

La batavia est plus là pour faire jolie, mais les steaks sont très plaisants en bouche. Plutôt juteux et avec un petit goût sympa qui provient entre autre de l’ajout de poivre et d’herbes à la viande hachée. On termine avec le pain qui est vraiment de bonne qualité. Bien entendu on n’est pas au même niveau qu’une baguette fraîche tout droit sortie du four de votre boulanger favori, mais il était à mon sens meilleur que les pains précuits que l’on trouve dans le commerce. La croûte était bien croustillante et la mie moelleuse.

Au final, le McBaguette m’a plutôt satisfait et je n’hésiterai pas à en reprendre un à l’occasion. Il réussi honorablement  le pari de servir un pain baguette dans un fastfood, même si le goût n’a rien de transcendant.

Disponible dès le 18 avril 2012 pour une durée de 6 semaines au prix de 4.20€ en sandwich seul.

Sélection d’emporte-pièces originaux

Pour cette première sélection, voici une série d’emporte-pièces originaux. Pratiques, amusants, étranges ou pas chers, ils sauront faire de vos petits gâteaux des pièces surprenantes.

  • Chics et pratiques

Les Cup Adorning Cookie Cutters sont parfaits pour accompagner un café gourmand ou un chocolat chaud à l’approche de l’hiver. Formez des petits gâteaux pourvus d’une petite encoche et glissez-les sur le bord de votre mug. Sur le même principe, parez votre tasse de charmantes ailes sablées.
14£ les Cup Adorning et 10£ les Angel Wing chez Not on the high street.

  • British touch

La mode anglaise s’invite même dans votre cuisine avec ces emporte-pièces à l’effigie, non pas du seul Royaume-Uni mais des îles britanniques. En effet, vous pourrez même déguster l’Irlande à l’heure du thé.
4£ chez Re-Found Objects.

  • Fred, le retour

En matière de pâtisserie, la marque Fred n’est pas en reste et propose encore une fois de nombreux articles originaux. D’un côté, réalisez des bonshommes façon pain d’épice déjà croqués ; de l’autre mettez du punch à vos créations avec ces silhouettes ninja.
9,99$ les ABC Cookies et 7,99$ les Ninjabread Men chez Perpetual Kid.

  • Jésus gourmand

Que vous soyez fan du Christ ou que vous vouiez un culte à la bonne bouffe, cet étrange emporte-pièce sacré aux traits de Jésus est fait pour vous.
15,94€ chez Enjoy Media.

  • Cheap suédois

Ikéa ne cesse d’élargir sa gamme d’articles alimentaires et culinaires. A l’approche de Noël, la marque de meubles suédoise remet le couvert en proposant ces 2 lots d’emporte-pièces. Certes, l’originalité n’est pas vraiment fournie avec les boîtes ; mais comme souvent Ikéa nous assène de prix ridiculement bas au point que ça serait dommage de passer à côté.
3,99€ la boîte de 6 animaux, 6,99€ la boîte de 14 formes chez Ikéa.

Sélection réalisée par Mr Topinambour

La place du sucre dans la liste des ingrédients

Tantôt adulé par certains puisqu’il apporte une sensation de plaisir et de l’énergie à court terme, tantôt décrié par d’autre pour ses méfaits sur la santé comme le diabète, le sucre a une place importante dans notre alimentation.

Dans le langage courant, le mot « sucre » fait référence au sucre de table (vous savez, celui qui est blanc) aussi appelé saccharose. On le produit notamment à partir de la betterave sucrière ou bien encore de la canne à sucre. Bien qu’on puisse acheter du sucre de canne marron (aussi appelé sucre roux), cela reste quand même du saccharose. Il n’a simplement pas été raffiné.

Mais il existe aussi des alternatives au saccharose, qu’elles soient naturelles (glucose, fructose…) ou artificielles (aspartame, sucralose…). Ces dernières sont regroupées sous le terme « édulcorant » puisque ce sont des produits de substitution ayant un goût sucré. Plus récemment, on a vu la mise sur le marché d’un édulcorant naturel appelé Stévia. Je ne développe pas ce point puisque qu’un article sera entièrement consacré à la Stévia. Stay tuned!

Mais pourquoi est-ce que je fais mon « Fred et Jamy » sur le sucre?

Je disais plus haut que le sucre était très présent dans notre alimentation. Certaines fois, il est même tellement présent qu’on le retrouve à la première place dans la liste des ingrédients. Ce qu’il faut savoir, c’est que les ingrédients doivent (c’est dans la loi) être classés par ordre décroissant d’importance. Ainsi, si vous voyez marqué « sucre » en premier dans la liste des ingrédients, c’est qu’en termes de poids il est devant tous les autres.

Et bien cet aspect peut ne pas plaire à certaines marques. En effet, ça n’est pas vraiment un avantage si un produit contient majoritairement du sucre. C’est encore plus embêtant si c’est un produit pour les enfants…

Comme je vous l’ai expliqué, il existe différent type de sucre. La combine est donc de ne pas utiliser le même sucre pour une recette, mais d’en mélanger plusieurs (sucre, sirop de glucose, fructose…). Ainsi, même si la quantité finale de sucre est la même, sur la liste des ingrédients le mot « sucre » n’apparaitra pas en premier. En effet, leur poids individuel sera, par exemple, inférieur à celui de la farine.

Et puisque ça m’amuse, je suis allé farfouiller sur le site Auchan Direct pour trouver un petit exemple assez parlant.

On retrouve alors notre sucre ainsi que du sirop de glucose et du fructose. De même, pourquoi ajouter du lait concentré sucré, alors qu’on rajoute aussi du lait écrémé tout court…

Bref, lorsque vous faites les courses, je vous invite vivement à mettre votre nez dans la liste des ingrédients. Ça prend certes un peu plus de temps, mais ça permet de manger un peu plus sainement.

Source d’inspiration